AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

A night not like the other ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



☆ avatar : Jung Yong Hwa
☆ DC : No no no ~
☆ Etudes/emploi : Chanteur dans des bars ou des soirées à ses heures perdues.


MessageSujet: A night not like the other ~ Lun 30 Jan 2012, 8:54 pm

Sae Shizko x Honda Yuichi

Dans la profondeur de la nuit, guitare à l'épaule, Yuichi se rendit dans un night-club qui avait fait appel à lui. Il arpentait les rues d'Ikebukuro le cœur battant d'excitation. Il aimait bien ce night-club, il pouvait y jouer ce qu'il voulait. Aucun thème ne lui était imposé. Les gens étaient ouverts d'esprit, écoutaient ses chansons et chantaient avec lui. Une ambiance idéale pour un musicien comme lui.

Sous le ciel azur et étoilé, les rues étaient remplies de jeunes sortis pour boire un coup. Ou rencontrer leurs fournisseurs de substances illicites. On y croisait aussi des couples à la recherche de love hôtels. Les employés de bureaux trop saouls pour rentrer chez eux, tentaient de trouver des jeunes filles avec qui finir leur soirée. Yuichi aimait l'animation qu'offrait la nuit. Sourire aux lèvres, il arriva à l'entrée du night-club ou il fut accueilli par le videur qui le laissa entrer, après une blague ou deux.

Ce soir, la boite de nuit était pleine de monde ; l'alcool coulait à flots. Des dizaines de jeunes se déhanchaient au rythme effréné de la musique du DJ. Yuichi se fraya un chemin jusqu'au comptoir pour saluer le barman. Ils échangèrent quelques mots et quelques rires. Le serveur offrît un verre à Yuichi, comme pour lui souhaiter bonne chance pour sa représentation.

Yuichi porta le verre à ses lèvres, avalant une dernière gorgée de la boisson alcoolisée et remercia le barman. En se retournant pour se rendre sur la scène, une fille attira son attention. Pendant un court instant, il ne put détacher son regard d'elle. Elle avait des cheveux longs ondulés teintés d'une couleur rouge – prune. Tous les gens du night-club étaient accompagnés ou avaient fait de nouvelles connaissances, mais elle, elle était seule.

- « Ce soir j'laisse mes platines et mon son électro pour le rock d'un musicien. Allez ramène-toi Yuichi ! »


L'appel du DJ sortit Yuichi de sa rêverie. S'il était ici, c'était avant tout pour jouer. Il finit par se dire qu'une fille comme elle attendait forcément quelqu'un. Il l'oublia un instant et se rendit sur scène, acclamé par les fêtards qui n'attendaient que le retour de la musique.
Yuichi sortir sa guitare de sa housse, l'a brancha à l'ampli et commença à gratter l'instrument. Le son saturé se mêla à sa voix qui s'éleva un peu plus, le refrain venu. Son public tapait des pieds, sautait et levait les bras suivant le rythme entraînant de la musique. Yuichi adorait ses moments, il se donnait toujours à fond. Mais ce soir là, l'image de l'inconnue qui avait attiré son attention traversait son esprit. De ce fait, il ne pouvait s'empêcher de jeter quelques coups d’œil discrets vers elle. Personne ne l'avait encore rejoint.

Le mini concert fini, après avoir été applaudit et félicité par le DJ, Yuichi se rendit une nouvelle fois au comptoir. D'habitude, il aimait parler à des fans après ses interprétations. Il était souvent complimenté, ça lui donnait du courage et il avait besoin pour pouvoir continuer à s'améliorer. Mais cette fois là, il ne s'arrêta pas discuter. Et s'assit à côté de la mystérieuse jeune femme. Le barman lui offrit un nouveau verre, cette fois pour le féliciter de son actuation. D'un geste de la main, il le tendit à l'inconnue :

- «  Tiens, ton verre est vide. » Lui dit-il en esquissant un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Nakashima Mika
☆ DC : /
☆ Etudes/emploi : Travaille dans un café la journée et se prostitue la nuit.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Mar 31 Jan 2012, 12:40 am

Il n'était pas tard, mais Shizko devait avoir une soirée charger aujourd'hui, c'est avec ennui qu'elle erra quelque temps dans sa grande maison vide, une personne avec tant de souvenir qui lui brise le coeur, mais une maison qu'elle ne peut pas laisser partir sans rien faire, elle doit se battre encore et encore sans baisser les bras, elle doit rester des jours sans manger sans flancher, elle doit faire tout cela dans le but de pouvoir faire un jour sa vie comme elle le veut, elle doit subir tout cela pour croire en son rêve, le rêve d'une jeune femme qui veut devenir médecin, parce que même si elle se montre distante et agressive avec les autres au fond elle a aussi un cœur, un cœur qui se brise quand elle voit le malheur des autres autour d'elle, qui aurait cru qu'elle finirait dans ce genre de situation ?

Elle venait tout juste de rentrer du café, son ventre n'arrêtait pas de grogner depuis qu'elle avait mis les pieds à son lieu de travail, mais à présent elle était chez elle avec un sac qui ne contenait pas beaucoup de choses mais il y avait de quoi remplir un peu son estomac, elle avait gardé la moitie des pourboire qu'elle avait gagnés en servent au café, elle posa le sac sur le comptoir dans sa cuisine puis elle enleva ses chaussures pour avoir moins mal, bizarrement elle avait toujours cette douleur, elle prit son pied et tira généralement sa jambe vers l'arrière pour voir ce qu'elle a et en effet elle a toutes les raisons d'avoir mal, voilà quelque chose qui vas l'enquiquiner toute la soirée étant donné qu'elle devra bientôt se rendre dans un night-club, donc chaussure à talon oblige, malheureusement elle n'a pas de quoi mettre une protection sur l'ampoule qu'elle a, elle poussa un soupire puis reposa son pied au sol, elle prit un petit moment pour manger tranquillement son sandwiche sur un pouf au milieu de son salon, un salon totalement vide à cause de son manque de moyen.
Une fois que Shizko est pris 10bonnes minutes pour manger correctement et passer un coup de ballait, elle alla directement dans la salle de bain pour se préparer, prendre une douche sans se sécher les cheveux étant donné qu'elle aime beaucoup avoir les cheveux qui ondulent, cela lui donne un petit air "sauvage" qui plait généralement aux hommes et donc cela lui permet d'en attirer un peu plus chaque nuit et elle espérait vraiment gagner des sous cette nuit pour payer un peu plus cette fameuse dette et pouvoir se nourrir un peu plus, parce qu'elle est consciente qu'elle met sa santé en danger en se nourrissant si peu.
Elle se maquilla légèrement, même si elle vend son corps à la nuit ce n'est pas une raison pour devenir un pot de peinture vivant, elle mit que du crayon noir pour faire ressortir ses yeux, ainsi que du mascara, mais sans que cela face des patté de cilles, elle alla ensuite dans sa chambre pour sortir des vêtements, elle opta pour une robe noire légèrement transparente et en dessous elle mit un shorty de couleur noir ainsi qu'un soutien gorge de la même couleur pour éviter que cela ne se voit trop, elle enfila des bottines de couleur noir aussi pour que cela aille avec sont ensemble puis elle prit son sac et elle mit des préservatif dedans on ne sait jamais! Shirko ouvrit ensuite sa porte d'entré pour ensuite la fermé à clef pour prendre le chemin du night-club en question, forcément elle allait arriver en retard, mais tant-pis, son passe-temps c'est de se faire désirer.

Shizko pouvait entendre la musique sortir de la boite où elle devait se rendre, de la musique qui sort un peu de l'ordinaire, de la musique remixé la plupart du temps, de la musique qui ressemble beaucoup à du "boum boum", en tout cas c'est ce que les personnes âgés disent, mais ils n'ont pas vraiment tort ! La jeune femme entra sans problème dans le night-club étant donné qu'elle y allait assez souvent et que le patron a était l'un de ses clients réguliés, il faut dire qu'il a beaucoup de sous et qu'elle pouvait à présent rentrer gratuitement sans aucun soucie.

Elle tourna la tête à gauche et à droite pour voir si la personne qu'elle attendait était dans les parages, il n'y avait pas encore beaucoup de monde, mais d'après ce qu'elle a vu dehors cela arrivé en masse, elle ne le voyait pas pour le moment, avait il osait lui foutre un lapin? elle espérait que non, sinon elle allait perdre un client à cause de son fichu trait de caractère, être rancunière n'as vraiment pas que du bon, d'ailleurs ce n'a rien de bon mais beaucoup de monde sont comme cela, on y peu rien! et Shizko n'y peu rien si elle ai rancunière à ce point, une promesse reste une promesse et il devait la retrouver ici ce soir, cet homme en question est un des bras droit d'un Yakuza, parce que Shizko à la malchance de tomber sur ce genre de personne, heureusement qu'ils ont un cœur pour la plupart d'entre eux.

La jeune femme alla au comptoir et elle prit place sur un des nombreux grands tabouret, elle se retrouva droite comme un piquet, mais au moins elle ne souffrait pas son ampoule, elle passa une main dans ses cheveux pour remettre une mèche de ses cheveux en place pour ne plus qu'elle la gène, elle soupira ensuite, prient de ne pas attendre trop longtemps dans cet endroit où il y a plus de gros dégoutant qu'autre chose. Dans ce genre d'endroit il y a 67% d'homme assez vieux qui sont là pour draguer et repartir au bras d'une jolie jeune femme pour passer une nuit de débauche, d'ailleurs la plupart des personnes que Shizko connait dans le monde de la prostitution ce sont des hommes d'âge mur qui sont divorcé, parfois elle a des hommes mariés qui veulent rajouter du piquent dans leurs vies en trompent leurs femmes, mais être prostituer veux aussi dire être psychologue! ils racontent souvent leurs vies, pourquoi il le fons et ce qui les tracasses.

Shizko vit un verre arrivé en face d'elle, c'était le barman qui l'avait posé là parce qu'un homme l'avait payé pour elle, cela lui faisait plaisir parce qu'elle n'avait pas de sous sur elle, Shizko avait tout oublié chez elle et elle n'avait pas la motivation d'y retourner pour ensuite revenir, dans le night-club il y avait une bonne ambiance, cela voulait dire qu'elle allait se faire accoster à plusieurs reprises et cela l'avait mis un peu de bonne humeur, allait elle faire le double cette nuit?

D'un coup l'ambiance de la boite changea complètement, que se passait il ? le DJ avait demandé à quelqu'un de venir, un certain "Yuichi" mais elle n'y prêta pas vraiment attention, après tout elle n'était pas ici pour écouter la musique, mais plutôt pour attendre un homme qui ne montré toujours pas sa tête, elle prit le verre entre ses doigts pour le boire assez lentement, malgré qu'elle buvait souvent elle tenait assez mal l'alcool, Shizko baissa le regard une fois le vers vide, pour une fois depuis le début de la soirée elle appréciait la musique, mais elle n'avait pas regardé qui était le coupable, elle fixa le fond de son verre comme une alcoolique qui prié dieu pour que son verre se remplisse d'un coup, mais elle détourna le regard une fois qu'elle entendit de nouveau la musique changer, se fut cour, mais elle avait apprécié la mélodie et elle espérait l'entendre de nouveau.

La jeune femme entendit un son doux à ses oreilles, le son d'un verre plein avec des glaçons dedans, elle baissa le regard en espérant que le verre se trouvait en face d'elle puis elle entendit une voix, sans doute la voix de la personne qui lui offrait le verre, elle pencha légèrement son visage au-dessus du verre puis elle baissa le regard vers la personne en question pour ensuite poser ses avant bras sur le comptoir en face du verre.

Elle scruta le visage de l'inconnu, qui était il ? et puis d'où il vient surtout, pourtant elle a une impression de déjà vu, en y repensent sa musique lui disait quelque chose aussi, elle fit un petit oui de la tête sans pour autant sourire, après tout elle se force à sourire toute la journée alors la nuit c'est tête d'enterrement !

    « Merci, vous êtes l'ange envoyé par dieu pour m'envoyer un peu de gaîté en me donnant un verre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Jung Yong Hwa
☆ DC : No no no ~
☆ Etudes/emploi : Chanteur dans des bars ou des soirées à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Dim 05 Fév 2012, 1:47 pm

Le DJ reprit place devant ses platines, remercia une dernière fois Yuichi, de cette façon quelques personnes se souviendrait de lui et qui sait aurait envie de l'entrendre jouer à nouveau ?

« Tiens, ton verre est vide. » Lui dit-il en esquissant un sourire.

La jeune femme jeta un premier coup d'oeil sur le verre, puis un second sur Yuichi. Elle le regardait d'un air interrogateur. Comme si elle se demandait qui était-il, et que lui voulait-il. Yuichi pensa alors qu'elle n'avait pas fait attention à sa prestation. Elle était surement restée plongée dans ses pensées tout le long de ses chansons. Pourtant on sentait dans son regard une impression de déjà vu. Mais elle ne posa aucune question et se contenta d'un signe oui de la tête.

Décidement à rester aussi mystérieuse, elle attirait vraiment l'attention de Yuichi. Il voyait bien qu'elle n'était pas venue ici dans le but de s'amuser. De danser et boire jusqu'à en perdre la tête comme tous les autres autour d'eux. Non, il y avait une autre raison, mais il préférait attendre avant de lui demander. Pendant qu'il chantait, il se souvint l'avoir vu jeter deux, trois, coups d'oeils autour d'elle. Elle attendait surement quelqu'un qui ne semblait pas vouloir venir. Quelqu'un l'aurait laissé attendre seule dans un night-club ? Yuichi n'en revenait pas.

La jeune femme ne souriait pas, elle semblait presque déprimer. Pourtant son regard n'était pas triste, c'était comme si elle ne voulait simplement pas sourire. Etait-elle toujours comme ça ? Yuichi pensa qu'elle en avait peut être marre de sourire, peut être passait-elle ses journées le visage souriant et le soir n'en pouvant plus elle n'exprimait plus rien ? Et puis si elle attendait quelqu'un qui n'était pas vu, c'était logique qu'elle n'allait pas offrir son plus beau sourire.

Plus Yuichi l'observait plus des questions sans réponses défilaient dans sa tête. Il suffirait de lui demander pour avoir des réponses à ses interrogations, mais pour qui passerait-il à ses yeux ? Yuichi ne voulait pas lui montrer qu'il était troublé, en quelques sortes. Et si elle allait s'imaginer des choses ? Certes il était assez captivé par elle, mais pour l'instant ça s'arrêtait là.

Il esperait juste être capable de la faire sourire ce soir, sourire sincèrement, il voyait qu'elle en avant besoin.

« Merci, vous êtes l'ange envoyé par dieu pour m'envoyer un peu de gaîté en me donnant un verre ? »

Cette réponse confirma les pensées de Yuichi. Peut être parlait-elle ironiquement, mais elle l'avait dit elle même : "un peu de gaîté". Comment était sa vie ? N'était-elle pas heureuse ? Etait-elle vraiment en manque de joie ? Manifestement, des dizaines de questions s'entassaient dans sa tête. Même s'il voulait les arrêter et les effacer, il semblait en être incapable. Elles revenaient sans cesse. L'inconnue face à lui y répondrait-elle un jour ?

« Moi, un ange ? Dit-il avant de rire légérement, étrange comme réponse quand on se fait offrir un verre. Si un verre suffit à t'apporter un peu de gaité, que faut-il faire pour t'en apporter beaucoup ? » S'amusa t-il à répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Nakashima Mika
☆ DC : /
☆ Etudes/emploi : Travaille dans un café la journée et se prostitue la nuit.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Dim 05 Fév 2012, 2:59 pm

Le jeune prodige n'arrêtait pas de lui sourire, comme s'il ne savait faire que cela ou qu'il en avait l'habitude en tout cas, souriait il comme ça à tout le monde? Sans doute, pourquoi un inconnu ferait un effort face à Shizko qui elle n'en fait aucun lors des soirées de ce genre ? Aucun sourire décoré son visage parce qu'elle en avait marre d'attendre la personne! à cause du lapin qu'il lui a posé un inconnu et venu vers elle, voilà le résultat d'une soirée foiré, en tout cas c'est ce qu'elle pensait, elle ne voulait pas vraiment faire de nouvelle rencontre, mais elle n'avait pas fait attention à quel point il était élégant et bien vêtu, avait il de l'argent ? Mais elle hésitait à tenter sa chance, parce que même s'il était aussi bien vêtu il n'avait pas forcément l'argent qui vas avec étant donné qu'il chantait dans ce genre d'endroit.

La jeune femme est bien placé pour savoir ou passe leurs temps les gens riches et ce n'est surement pas dans des endroits aussi mal entretenu, de plus ils n'ont pas besoin de pousser la chansonnette pour gagner de l'argent s'ils en ont assez alors était il si riche de cela? lui posait la question serait totalement déplacé et elle le savait, elle aurait pu le lui demander s'il avait était l'un de ses clients, mais pour le moment ce n'est pas le cas, donc il vaut mieux pour elle qu'elle ne lui demande rien pour le moment.

    « Moi, un ange ? Si un verre suffit à t'apporter un peu de gaité, que faut-il faire pour t'en apporter beaucoup ? »


Voilà ce qu'il lui avait répondu, la jeune femme avait bien remarqué qu'il l'avait tutoyait, mais ils le faisaient tous, comme si elle n'était pas digne d'avoir du respect ou peut être que toutes les personnes de son âge le faisait? Après tout, la jeune femme avait plus l'habitude de trainer avec des personnes beaucoup plus vieux qu'elle, elle ne savait rien des habitudes que les gens ont, sauf le fait d'aller en boite de nuit, elle avait bien vu qu'ils aiment tous ça, s'amuser, boire jusqu'à en vomir devait surement faire partit de leurs quotidiens et bien le quotidien de Shizko est un peu différent de le leurs, elle ne boie pas jusqu'à en vomir, mais parfois elle se drogue jusqu'à ne se souvenir de rien le lendemain.

La jeune femme était malgré tout un peu touché par le fait qu'il veuille sans doute lui apporter un peu plus de gaité, mais pourquoi est il comme ça? Ils ne se connaissent pas, les personnes de son âge son toujours comme ça? Elle avait l'impression qu'il essayait de lui faire du rentre dedans et cela lui faisait bizarre, mais elle ne lui dit rien, s'il voulait jouer et bien pourquoi pas? Seulement elle n'avait jamais dragué de sa vie et elle n'allait surement pas commencer avec lui.

    « Ce n'est pas de l'alcool qu'il me faut en tout cas. » Dit elle avec un léger sourire même s'il n'était pas vraiment sincère.


Shizko bue son verre d'une trait pour passer à la suite de la soirée, elle ne voulait pas rester au bar comme une déprimé alors elle se leva du tabouret face au bar pour ensuite tourner la tête vers le jeune homme qui l'avait accosté, elle posa sa main sur son torse pour ensuite lui faire un jolie sourire qui voulait dire beaucoup sur ses intentions, elle referma sa main sur le vêtement de l'homme pour l'attirer contre elle et le faire se lever, elle lâcha ensuite son colle pour ne pas le chiffonner de trop et elle prit sa main pour ensuite l'attirer sur la piste de danse, la musique que le DJ passait à ce moment était assez sensuel, mais elle est aussi très rythmé, même si la jeune femme n'en avait pas l'air, elle aimait vraiment danser parce que ça lui permettait de se lâcher un peu, chose qu'elle ne faisait pas souvent, elle se mit dos contre lui pour ce dandiner contre son bassin, son but n'était pas de le chauffer, mais plutôt de s'amuser avec un inconnu qu'elle aurait surement oublié le lendemain, elle posa une main sur le torse de celui-ci en restant de dos à lui puis elle se laissa légèrement glisser en balancent son popotin de droite à gauche avant de remonter et de se retourner légèrement vers lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Jung Yong Hwa
☆ DC : No no no ~
☆ Etudes/emploi : Chanteur dans des bars ou des soirées à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Dim 05 Fév 2012, 4:56 pm

Pour la première fois depuis le début de leur rencontre, la jeune femme observa Yuichi. Il remarqua qu'elle regardait ses vêtements, l'air pensive. Comme à son habitude, il s'habilla élégament. Ce soir là il portait chemise noire qu'il avait laissé légèrement entre ouverte. Et par dessus une veste de couleur noire également, qui ressemblait à celle qu'on utilisait habituellement pour un costume. Et petit détail, il portait un pendentif en argent autour du cou. Yuichi pensa qu'après l'avoir observé, elle dirait quelque chose. Ferait une remarque ou autre, mais non aucun mots ne franchi ses lèvres.

« Moi, un ange ? Si un verre suffit à t'apporter un peu de gaité, que faut-il faire pour t'en apporter beaucoup ? »

« Ce n'est pas de l'alcool qu'il me faut en tout cas. »


Elle termina son verre et se leva. Yuichi n'eut pas le temps d'analyser la situation. De dire quoi que se soit ou faire un quelconque geste, qu'elle posa sa main sur son torse pour l'attirer vers elle. Elle souriait d'un sourire qui voulait tout dire. Bien qu'il n'eut pas le temps de réagir il comprit très vite ses intentions. Yuichi aurait pu la repousser, il l'aurait d'ailleurs fait si c'était une autre personne qui avait agit ainsi. Mais il ne fit rien, après tout c'était lui qui était aller vers elle. Et puis, elle semblait commencer à s’intéresser à lui. Il ne comprit pas ce changement soudain de comportement. Mais si elle voulait s'amuser alors il s'amuserait aussi.

Dos contre lui, elle balançait ses hanches de gauche à droite. Yuichi plaqua alors ses mains sur les hanches de la jeune femme. Après tout elle dansait d'une façon aguicheuse et se genait pas pour le toucher, alors il se dit qu'il pouvait faire de même. Elle ne le repoussa pas, au contraire comme pour lui répondre elle psa une nouvelle fois sa main sur son torse. Au fil de la chanson, leurs mouvements devenaient plus sensuels.

Les jeunes autour d'eux les regardaient. Certaines filles les pointés du doigt. C'était habituel de danser comme ça dans ce genre d'endroit. Mais le fait d'être un temps soi peu connu attirait forcément l'attention. Les deux danseurs étaient dans leurs monde et ne pretait pas attentions aux autres.

La jeune femme dans sa dance, remonta vers lui et se tourna légèrement vers lui. Yuichi profita de l'occasion pour la faire basculer face à lui. Ses mains toujours posées sur ses hanches, il se rapprocha d'elle. Leurs visages étaient assez près pour qu'ils sentent leurs souffles. Il ressera l'étreinte et plaça sa tête sur l'épaule de la jeune fille. Le DJ haut placer voyait toute la scène. C'était la première fois qu'il voyait Yuichi comme ça. D'habitude il aurait prit deux ou trois verres aurait discuté un peu et serait parti. Les filles d'ici ne l'interessait pas. Pourtant ce soir il fit une exception. Le DJ changea momentanément sa playlist; ; le rytme de la musique se fit légèrement plus lent. Tout en continuant à danser, Yuichi murmura au creux de l'oreille de la jeune danseuse :

- « Mademoiselle a t-elle eu sa dose de gaîté ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Nakashima Mika
☆ DC : /
☆ Etudes/emploi : Travaille dans un café la journée et se prostitue la nuit.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Dim 05 Fév 2012, 6:32 pm

La jeune femme se laissait totalement aller contre lui, mais elle faisait attention à ne pas être trop vulgaire, elle ne savait pas pourquoi, mais pour une fois elle ne voulait pas jouer ce "rôle" qui lui était attribué depuis plusieurs mois, même si elle avait commencé à le faire en entraînent le jeune homme sur la piste de danse, Shizko se trémoussa contre lui au début elle s'était mise à danser d'une façon plutôt aguichante en balancent ses hanches de droite à gauche tout en essayent d'avoir un air plutôt sexy, comme à son habitude elle voulait plaire même si elle savait qu'elle pouvait avoir la plupart des hommes à ses pieds si elle le voulait vraiment, malheureusement elle ne pouvait pas se permettre de flirter comme cela avec tous les hommes de la boite, elle ne devait pas trop se faire remarquer du fait qu'elle était connue dans ce club comme "prostituer" mais il faut croire que la popularité du danseur avait tout fait foiré, ils se faisaient tous les deux pointé du doigt, était il au courant de ce qu'elle faisait? Elle n'en savait rien et même s'il l'était cela changerait quoi au final? Elle n'était pas ici pour se trouver la perle rare, à la base elle était ici pour rencontrer un client et elle ne devait pas l'oublier, d'ailleurs le client en personne n'était pas loin, mais il savait qu'il ne fallait pas qu'il vienne la dérangeait dans ce genre de moment même s'il était ici pour la ramener dans un love hôtel il savait que c'était elle qui fixait les règles et que lui il devait tout simplement obéir parce que oui, ce client là nous allons dire qu'il n'est pas dans le "soft" et qu'il aime qu'on lui donne des ordres, ce qui arrange bien la jeune femme dans ce genre de situation, si cela avait était un autre client il aurait surement tout interrompu et il aurait fait un mini scandale.

Alors que Shizko se trémousser contre l'homme elle sentit les mains de celui-ci de poser sur ses hanches sans pour autant les compresser ou quoi que ce soit, ses mains étaient juste posé sur sa peau et elles suivaient les mouvements de bassin qu'elle faisait, un mouvement plutôt rapide qui allait de droite à gauche, elle était dans sa bulle et elle profitait un maximum de ce moment où elle pouvait s'évader comme elle le voulait.

La jeune femme se sentait bien entre ses mains, ce qui était une première pour elle, Shizko avait l'impression de perdre un peu la tête, pouvait elle se laissait aller comme cela avec un inconnu ou devait elle s'arrêter là et reprendre sa vie habituel? Elle n'eu pas besoin d'y réfléchir bien longtemps et elle eu la réponse quand il la tourna pour qu'elle se retrouve face à lui, c'était bien la première fois qu'un homme ne cherche pas à la coucher avec elle, Shizko se retrouva avec une main sur son torse parce qu'il faut dire qu'elle ne s'y attendait pas du tout alors que son autre main était toujours sur la sienne qui se trouvé encore sur sa hanche.

Il alla même jusqu'à se rapprocher d'elle, Shizko pouvait sentir son souffle chaud sur sa peau, avait elle la même respiration que lui? De toute façon elle sentait bien que son coeur allait exploser d'une minute à l'autre, s'amusait elle a ce point? Oui, elle s'amusait comme jamais et elle en avait même un sourire sur les lèvres, ce petit sourire qui veut tout dire quand ont est dans cette situation, elle releva le regard vers son visage pour voir ses yeux, il avait un regard de braise ce qui étonna la jeune femme.

Shizko tourna la tête vers le DJ quand elle entendit le son de la musique changer complètement, que faisait il? Shizko a t'elle une tête à danser sur des musiques aussi lente? Mais au moins elle pourrait reprendre son souffle tranquillement, elle ne bougea pas ses mains, même après ce qu'il venait de lui dire, mais elle devait se rendre à l'évidence, toutes les bonnes choses ont une fin

    « Je suppose que toutes les bonne chose ont une fin .»


Devait elle s'éloigner de lui comme s'il ne s'était rien passé? Sans doute oui, Shizko enleva sa main droite qui était posée sur celle de l'homme pour ensuite enlever celle qui était sur son torse pour ensuite se décoller de lui .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Jung Yong Hwa
☆ DC : No no no ~
☆ Etudes/emploi : Chanteur dans des bars ou des soirées à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Sam 11 Fév 2012, 9:23 pm

Enfermés dans le monde qu'ils s'étaient créé le temps d'une chanson ou deux, les deux danseurs se laissaient aller. Oubliant tout autour et bien plus encore. Ils s'amusaient sincèrement. Yuichi dansait sans aucune arrière pensées et ne pouvait s'empêcher de sourire, encore et toujours. Surtout lorsqu'il vit un petit sourire s'esquisser sur les lèvres de la jeune femme. Il avait réussi, il était parvenu à la sortir de son ennui.

« Mademoiselle a t-elle eu sa dose de gaîté ? »

« Je suppose que toutes les bonne chose ont une fin. »


Un sentiment de nostalgie envahi Yuichi lorsqu'elle prononça ces phrases. "Toutes les choses ont une fin" c'est la philosophie du jeune homme. Mais ce soir, sa philosophie prit un gout amer. Cette fois, il ne voulait pas de fin. Où du moins il ne l'a voulait pas si tôt. Ils ne s'étaient échangés que quelques mots, et puis ils n'avaient dansé que quelques minutes. Tout s'était passé si vite. Mais peut être avait-il perdu la notion du temps ? Peu importe, il fallait qu'il trouve un moyen de gagner du temps. Cela était peut être égoiste mais il voulait rester un peu plus avec elle.

« Profitons au moins de la fin de la chanson ? »


Fin, encore ce mot. Yuichi n'arrivait pas à l'accepter. En plus, par malchance la chanson prit fin quelques secondes après que les mots soient sortis de sa bouche. Il senti la main chaude de la jeune femme, posée sur la sienne se détacher. ll ne bougea pas. Puis la main posée sur son torse disparue à son tour elle aussi. Plus rien ne les liaient. Et la jeune femme, commença lentement à s'en aller. Yuichi rattrapa la jeune femme de justesse. De sa main il tenait son poignet. Etonnée elle jeta un coup d'oeil vers lui. Alors il lacha son emprise d'un geste délicat. Yuichi se remit à sourire, mit sa main derière sa tête. Il pensa qu'il avait l'air d'un gamin idiot à trop insister. De plus, il n'avait jamais agit comme ça. Si elle voulait partir, qu'elle parte. Certaines filles de ce night-club avaient déjà fait ça et ça ne l'avait pas touché plus que ça. Pourquoi ce soir était-il si différent ?

La jeune femme essaya de se frayer un nouveau passage à travers la foule. Pendant que Yuichi restait immobile à se poser des dizaines de questions. Les interrogations étaient de retour alors que lorsqu'il était avec elle, il ne pensait plus à rien.

Yuichi venait souvent dans ce night-club, a force il commence à connaitre du monde. A reconnaitre de vue les habitués, mais elle, il ne l'avait jamais vu avant. Même si le hasard fait bien les choses, cette fois il ne pouvait pas s'en remettre à lui. Quitte à forcer les choses.

Yuichi accelera le pas, rattrapa le poignet de la jeune femme une seconde fois et lorsqu'elle se tourna vers lui dans un enième sourire, il lui dit :

« Je m'appelle Yuichi ... Et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Nakashima Mika
☆ DC : /
☆ Etudes/emploi : Travaille dans un café la journée et se prostitue la nuit.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Dim 12 Fév 2012, 12:05 am

Pendant plusieurs minutes le temps que les deux musiques passent, les deux jeunes inconnu avait perdu la notion du temps, mais cela n'était pas plus mal pour eux deux, après tout ils ne font que profiter pour s'amuser un peu, de plus cela avait l'air plutôt sérieux comme amusement en tout cas pour Shizko ça l'était, jamais auparavant elle ne s'était amusée de la sorte avec un total inconnu, mais cela avait une fin, à présent ils devaient se dire au revoir en tout cas c'est ce que Shizko allait faire, elle comptait tourner les talons à la fin de la musique pour partir et disparaitre dans la foule qu'il avait autour d'eux, au départ elle ne voulait pas finir de danser le slow et le jeune homme l'avait surement compris étant donné qu'elle avait déjà commencé à se détacher de lui.

    « Profitons au moins de la fin de la chanson ? »


Voilà sa réponse, qui était il pour lui demander de profiter de danser avec lui sur un slow? Ce genre de musique n'est elle pas pour les couples ou les gens qui flirte? Si, Shizko tu ne te trompes pas, ce genre de musique n'est pas fait pour danser dessus avec un inconnu, mais tu viens tout juste de le faire parce qu'il te la demandé, qu'est ce qui ne tourne pas rond chez toi ce soir?

Une fois qu'elle fut enfin détaché de lui, la jeune femme tourna le dos pour s'en allait, elle ne voulait pas rester une minute de plus avec lui et elle allait mettre fin à tout cela tout de suite, la jeune femme s'apprêta à disparaitre dans la foule de personne qui se trouvait ici pour retourner au bar et prendre son bar pour filer en douce avec son client qui l'attendait toujours mais elle sentit une main la retenir, elle se demandait bien qui cela pouvait bien être, peut être était ce son client qui en avait profité pendant qu'elle n'était plus aussi proche, elle se retourna pour lui dire qu'elle allait le rejoindre dehors mais à sa grande surprise ce n'était que l'inconnu qui la retenait, voulait il lui dire quelque chose? Shizko ne lui dit rien, elle ne fit rien pour qu'il la lâche et elle se contenta de le regarder alors que tout le monde autour d'eux était en mouvement constant, il avait pas mal de force, mais cela ne faisait pas mal à Shizko au contraire, c'était la première fois pour elle qu'un homme comme lui la retenait, cela lui faisait plaisir, mais elle ne savait pas ou se mettre, elle releva son visage quand il la lâcha sans rien lui dire, alors il était ce genre d'homme?

"Un homme sans rien dans le pantalon" c'est comme cela qu'on appel les personnes qui n'osent pas, elle ramena sa main près de son corps pour ensuite se retourner et pour ensuite pousser les gens qui l'empêchaient d'avancer parce qu'ils étaient en bloc étant donné tout le monde qui se trouvait ici cela ne l'étonnait pas, d'ailleurs la jeune femme se perdit dans ses pensées pendant qu'elle essayait de se frayer un passage.

"S'il me retient de la sorte c'est qu'il doit forcément y avoir une raison, peut être que je lui plais au final! mais si je lui plais c'est qu'il sera peut-être près à payer? Il m'a l'air d'être quelqu'un de réglo, mais je peu toujours essayer.. non, après ce numéro ça ne ce fait pas"

La jeune femme était déterminée à sortir d'ici avec un simple souvenir et un visage sur la tête de l'homme et rien d'autre, mais à première vu le destin voulait que ce soit autrement, elle avait réussi à se faire un chemin entre les personnes qui peupler cet endroit malheureusement quelqu'un l'empêcha de nouveau à sortir de la foule, elle poussa un soupire un peu agacer de se faire stopper à chaque fois et vu le comportement de l'inconnu c'était impossible que ce soit lui, en tout cas c'est ce que la jeune femme pensait.

Elle se retourna légèrement pour être de profil à la personne qu'elle allait envoyer sur les roses puis elle tourna la tête vers cette personne en question, elle fit des yeux étonner en les agrandissent légèrement, encore lui? Elle ouvrit légèrement les lèvres pour lui dire de ne pas la stopper à chaque fois si c'était pour ne rien lui dire, mais cette fois-ci c'était différent parce qu'il lui avait dit quelque chose, il lui avait donné son prénom et ce avec un petit sourire, était ce un signe pour qu'elle puisse se faire un peu de sous? Cela ferait quoi si elle jouait avec lui? Après tout il ne la connait même pas alors il ne doit pas savoir qui elle est alors c'est le moment Shizko, pour une fois qu'une personne ne te connait pas ici.

    « Si tu ne m'avais rien dit, j'espère que tu es conscient que je t'aurais surement envoyé sur les roses. »


Shizko lui répondit avec un léger sourire sur les lèvres pour ensuite attendre qu'il la lâche pour attraper sa main et la serrer sans pour autant vouloir la briser, que devait elle faire à présent? Pour une fois elle ne savait pas quoi faire avec un homme, si elle y allait directement ce serait bizarre, mais après tout beaucoups de femmes font cela et beaucoups d'hommes aussi alors pourquoi pas elle? Elle l'attira avec elle jusqu'au bar sans pour autant faire la brute, après tout c'est une femme même si elle peu être assez violente parfois, la jeune femme attrapa son sac au vole pour ensuite regarder le certain "Yuichi".

    « Tu as une voiture? Il y a beaucoup trop de bruit ici! On pourrait aller au parc, il n'est pas loin d'ici.»


Elle ne savait pas vraiment s'il allait accepter de la suivre si elle lui disait qu'elle voulait aller chez elle ou chez lui, peu importe alors un parc semble être un bon endroit pour taquiner les hormones de quelqu'un, de plus c'est un endroit plutôt innocent, quand on en parle on parle souvent de fleur, d'enfant, de rire et de jouet alors comment pourrait il deviner ses intentions? Impossible.
Elle s'arrêta une fois qu'ils fuent tout deux hors de la boite, bien sûr elle l'avait laissé prendre ses affaires pour ne pas qu'il oublie quoi que ce soit, elle lâcha la main de son "ami" pour ensuite tourner la tête vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Jung Yong Hwa
☆ DC : No no no ~
☆ Etudes/emploi : Chanteur dans des bars ou des soirées à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Lun 13 Fév 2012, 5:04 pm

« Je m'appelle Yuichi ... Et toi ? »


C'est tout ce qu'il trouva à lui dire, pour essayer de la retenir. Et puis le jeune homme sait très bien que pour apprendre à connaitre quelqu'un, se présenter c'est la base des choses. Yuichi apréhendait sa réponse. Après tout en lui demandant son prénom, il lui montrait qu'il était sérieux. Qu'il n'était pas près à s'en aller, comme s'il ne s'était rien passé. Ou comme si justement il s'était passé quelque chose, mais seulement l'instant d'une soirée. La jeune femme le regardait sans rien dire. Yuichi se demanda ce qu'elle pensait de lui à cette instant ? Aller-elle partir parce qu'il avait été indécis ? Non, si elle voulait partir elle l'aurait fait depuis longtemps. En attendant la réponse de la jeune femme Yuichi essaya de se rassurer. Et puis si elle ne voulait pas de lui, il pourra dire qu'il aura au moins essayé. Qu'il est parvenu à vaincres les doutes ainsi que l'hésitation et à se lancer.

« Si tu ne m'avais rien dit, j'espère que tu es conscient que je t'aurais surement envoyé sur les roses. »


Yuichi ne comprenait pas ce qu'il se passait avec elle. Pourquoi elle ? Pourquoi avait-il autant peur de décevoir une "inconnue". Alors qu'avant ce soir là, il se fichait de tout. Pourquoi était-il heureux, qu'elle accepte de passer le reste de sa soirée avec lui ? Yuichi à déjà passé des soirées avec des filles après un concert, il avait passé de bons moments mais aucuns d'eux n'était semblable à cette nuit là.
En guise de réponse il lacha son poignet, et attrapa sa main pour entrelacer leurs doigts. Elle l'attira vers le bar, sans pour autant le forcer à la suivre. Elle récupéra ses affaires et lui demanda :

« Tu as une voiture? Il y a beaucoup trop de bruit ici! On pourrait aller au parc, il n'est pas loin d'ici.»


Yuichi se demanda s'il devait vraiment la suivre. Ils pouvaient très bien rester ici, ils n'avaient pas forcément besoin d'aller ailleurs. Mais au fond elle avait raison, il y avait trop de bruit. Yuichi ne savait pas si elle utilisait cet argument comme excuse ou pas pour partir, mais il pensait la même chose. En plus, il connait bien ce night-club. Il est déjà bien rempli et encore beaucoup d'autres personnes vont arriver. Il ne se viderai pas jusqu'à l'aube.

« Oui, ma voiture est sûr le parking reservé aux professionnels, suis moi. »


Yuichi se dirigea vers l'arrière de la scène pour récupérer sa guitare et le materiel qu'il avait emmené avec. Entrennant la jeune femme avec lui, dont il tenait toujours la main. Yuichi lança un regard en direction du DJ pour l'informer qu'il s'en allait et sorti par une porte située à l'arrière du night-club. Une fois à l'extérieur du bâtiment la jeune femme lacha la main de Yuichi et se tourna vers lui.
Yuichi senti qu'elle allait lui dire quelque chose. Afin de la laisser parler, il se contenta d'un simple :

« Oui ? »


En espérant tout fort que la jeune femme n'ait pas changé d'avis et face demi tour. Après tout peut être qu'elle allait simplement lui révéler son prénom, et qu'il s'inquiétait pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Nakashima Mika
☆ DC : /
☆ Etudes/emploi : Travaille dans un café la journée et se prostitue la nuit.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Lun 13 Fév 2012, 9:06 pm

Shizko n'avait pas eu peur de lui demander s'il avait une voiture, après tout c'est une question comme une autre non? Mais après la lui avoir posé elle avait continué à parler sans trop réfléchir à ce qu'elle disait, avec autant de bruit comment pourrait elle avoir les idées net? C'est quasiment impossible quand on y pense, lorsque l'on se trouve dans une ambiance aussi festive que celle d'une boite de nuit tout ce que l'on veux généralement c'est profiter de la soirée, "sexe, drogue & vodka" jamais vous pourrez passer une soirée en boite de nuit sans entendre cette phrase au moins une fois, après tout, qui aimerait se caser avec quelqu'un sans avoir profité de s'est trois choses? Tel est la question.

Quoi qu'il en soit même si la jeune Shizko est toujours dans le belle âge elle sait qu'elle en a trop profiter, mais elle ne peut plus s'en passer à présent, aurait elle dû y réfléchir avant de sauter à pied juin dans ce cercle infernal? Elle ne le savait pas et à vrai dire, avec sa vie actuel elle n'y pense pas parce que deux choses de cette phrase lui apporte quelque chose de bon mais c'est ce qu'elle pense, n'importe qui vous dira que la drogue ça bousille la santé et que le sexe sans sentiment ne résous rien, pour elle c'est tout le contraire, la drogue lui apporte un peu de joie de vivre même si quand ce qu'elle a prit ne fait plus effet elle se prendre une grosse baffe dans la figure en voyant sa situation, pour ce qui est du sexe elle sait qu'elle a le choix, qu'elle pourrait surement trouver quelque chose de mieux; mais la prostitution paye bien et elle rapporte des sous toutes les nuits, c'est un travail fatiguant, mais surement le travail expresse le mieux payé.

Les deux inconnues fut sortit au bout de 10minutes, le temps d'aller chercher les affaires de Yuichi ainsi que de retrouver la sortit et de se faire un petit chemin, il faut dire que même s'il n'était pas tôt la boite se remplissait encore et encore et ce sera comme cela jusqu'à l'aube, la plupart des personnes ici repartirons avec quelqu'un à leurs bras pour finir leurs nuits ou commencer leurs journée cela dépend, il y aura aussi ceux qui seront surement trop saoul pour marcher droit ou encore ceux qui rentreront avec leurs bandes d'amies sans doute pour aller ailleurs ou alors pour rentrer chez eux et commencer leurs journées en dormant comme des larves.

Heureusement pour elle, Shizko avait réagi avant qu'elle ne finisse par envoyer sur les roses les personnes qui lui auraient marché sur les pieds ou l'aurai bousculé même si elle savait qu'ils n'auraient pas fait exprès cela avait le don de l'agacer, ceux qui ne font pas attention aux personnes qui les entourent et ne pense qu'à leur petit plaisir personnel, mais avec toute cette agitation la jeune femme avait oublié son rendez-vous qui lui n'avait pas du tout oublier parce qu'il l'avait fixé tout le long de sa danse avec Yuichi.

Elle était à présent en face de Yuichi, il lui avait donné son prénom, mais elle n'avait pas répondu, elle trouvait son comportement assez malpolie, mais elle n'y pouvait rien, jamais elle donnait son prénom aux personnes qu'elle prévoyait de ne jamais revoir et tout le monde devait le savoir à par lui, habitait il dans une grotte pour ne pas la connaitre même de vu? Cela la laisser assez perplexe, mais après tout peut être qu'elle n'avait pas vraiment de réputation enfin bref!

Elle était là! face à lui et lorsqu'elle ouvrit la bouche pour lui dire son prénom elle sentit son bras partir en arrière et le reste de son corps suivi. La jeune femme recula de pas mal de cm avant de donner un coup sec avec son bras pour que la personne la lâche et se retourner vers elle, il fallait s'en douter, ce n'était autre que son client, son fameux rendez-vous qui était arrivé en retard, elle le fixa de la tête au pied avant de croiser les bras avec une expression assez énervé, non seulement il était arrivé en retard, mais en plus il osait la déranger dans un tel moment, il ne fallut pas plus de 5secondes pour que l'homme comprenne et fuis jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus le voir, qu'allait elle dire à Yuichi? Mais pourquoi tu penses à ça Shizko, ce n'est pas comme si tu devais lui rendre des comptes! Pensa t'elle.

Shizko se retourna vers Yuichi, mais le fait que son client sois intervenu était une bonne chose pour elle parce que la jeune femme c'était souvenu qu'elle n'était pas ici pour ce faire des amies, mais plutôt pour se trouver un client pour gagner de l'argent, même si elle s'était vraiment bien amusé avec lui, il devait passer à la casserole et ça, Shizko ne devait pas l'oublier, elle savait qu'elle pourrait avoir une vraie relation amoureuse que quand elle aura fini de payer ses dettes, elle fit un léger sourire à Yuichi pour qu'il oublie la scène qui vien de se dérouler sous ses yeux puis elle s'approcha de lui sans perdre de temps pour ensuite choper son bras et l'embarquer avec elle.

La jeune femme prit le chemin le plus court pour aller au parc à pied, après tout cela ne leur ferait pas de mal de marcher, mais Shizko avait oublié qu'ils n'étaient pas en été et qu'il faisait très froid, surtout à cette heurs-ci, elle frotta légèrement sa main contre le bras du jeune homme pour se réchauffer les mains puis elle tourna la tête vers celui-ci quand elle vit qu'ils étaient arrivé au parc.

Elle l'entraîna ensuite jusqu'à ce qu'elle trouve un banc à peu près propre et pas trop mouillé pour ensuite le faire s'asseoir dessus en faisant attention à ce qu'il ne se cogne pas, elle ne voulait pas non plus qu'il ai comme souvenir de cette soirée un simple bleu et une douleur au dos, elle attendit un peu pour qu'il soit bien installé pour ensuite se mettre à cheval sur lui sans aucune pudeur, après tout cela ne sert à rien de gâcher son temps, elle se souleva légèrement au-dessus de lui pour bien mettre ses jambes de chaque coté de celle de Yuichi, elle ne voulait pas vraiment avoir une crampe, surtout dans cette position, cela serait vraiment embarrassant si ça devait arriver, une fois qu'elle fut bien positionné elle reposa son popotin sur les jambes de Yuichi.

    « Je m'appel Ayuko.» Dit elle avait un léger sourire


Oui, elle lui avait donné un faux prénom et elle en était complètement consciente, elle posa délicatement une main sur la joue gauche de Yuichi pour ensuite rapprocher son visage du sien en quelques secondes pour qu'ils ne restent que quelque cm qui sépare ses lèvres de celle de l'homme, elle avait le regard rivé sur les lèvres de celui-ci, devait elle le faire? Pourquoi hésité t-elle comme cela? Ce n'est qu'un homme après tout, un homme comme tous les autres.

En ce disant cela, elle n'hésita plus une seule seconde et elle s'empressa de supprimer cette espace qui séparé leurs lèvres en offrant un Yuichi un baiser assez tendre pour éviter qu'il ne le prenne mal, elle passa ensuite sa main qui était posé sur la joue du musicien pour la mettre derrière sa tête sans être brusque, mais pourquoi se sentait elle aussi bizarre depuis que leurs lèvres s'était touché? Elle avait l'impression que son coeur allait exploser, se sentait elle coupable de lui avoir mentit? Ou peut être qu'elle avait peur de lui dire qu'en faite elle en voulait qu'à son argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Jung Yong Hwa
☆ DC : No no no ~
☆ Etudes/emploi : Chanteur dans des bars ou des soirées à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Mar 14 Fév 2012, 10:33 pm

Pendant que les deux jeunes récupéraient leurs affaires, après avoir décidé d'aller ailleurs, ils parlèrent brièvement de tout et de rien. Ils avaient dansé ensemble, l'atmosphère était détendue entre eux. Yuichi commençait à se sentir à l'aise, la soirée était bien entamée et ils étaient encore ensemble à discuter plus amicalement. Le lieux y jouait beaucoup. Les night-clubs font parti de ses rares endroits où on peut parler avec des inconnus. S'amuser, boire et draguer sans être critiqué. Malheuresement ces endroits perdent vite leurs interêt. Les hommes boient à s'en rendre malades, harlècent un peu trop les filles. Alors que les filles cherchent à charmer le plus possible pour montrer qu'elles ne sont plus des petites filles. Femmes à la féminité exacerbée, hommes à l'égo sur-dimensionné. En y réfléchirant, Yuichi se dit qu'il avait eu raison d'accepter d'aller ailleurs. Ils allaient s'éloigner de cet endroit superficiel, pour laisser place à plus de naturel.

Une fois dehors, Yuichi rangea rapidement ses affaires dans sa voiture. Avant que sa guitare ne deviennent trop encombrante. Il faisait nuit mais il y avait tellement d'éclairage qu'on distinguait tout presque qu'aussi bien que si on était en plein jour. Il y avait quelques gens qui sortaient pour rentrer chez eux. Des jeunes incapables de tenir l'alcool, d'autres subissant des effets négatifs après abu de substances illicites. Yuichi n'y fit pas attention; c'est courant dans ce night-club. De plus, son attention était porté sur la femme face à lui. Ils se regardaient, et la jeune inconnue s'apprêta à parler. Mais quelqu'un la stoppa avant.

Yuichi vit un homme sortir de nul part, saisir le bras de la femme pour l'attirer vers lui. Il ne faisait pas parti de la même tranche d'âge qu'eux. Ce parking n'étaient autorisé qu'au personnel ! Que faisait-il là ? Il les avait forcément suivit pour arriver là. Yuichi s'apprêta à liberer la jeune femme de l'emprise de l'homme. Il s'avanca, prêt à agir mais l'homme prit la fuite. Yuichi n'eut pas le temps de voir le visage des deux personnes face à lui. Se connaissaient-ils ? Ne pas comprendre la situation agaça Yuichi. Devait-il demander une explication immédiatement avant d'aller au parc ?

La jeune femme remarqua l'imcompréhension dans les yeux de Yuichi, alors elle esquissa un léger sourire et attrapa son bras. Elle l'entrena vers le parc. Il faisait froid à cette alors elle frotta sa main contre le bras de Yuichi. Yuichi passa son bras dans le dos de la jeune femme et posa sa main sur le bras de celle-ci. Il frotta aussi sa main contre son bras pour tenter de la réchauffer.

Yuichi n'oubliait pas l'incident de tout à l'heure. Mais pour une fois il préféra profiter du moment sans chercher à analyser. Mais c'était surtout parce qu'il commençait à se poser des questions. Un homme plus âgé qui cotoie une femme plus jeune le soir... c'est définitivement suspect... Mais pour l'instant il arrivait à jouer les ignorants en plus la jeune femme avait l'air d'avoir une idée en tête, en prenant les initiatives. Alors, Yuichi laissa tombé ses interrogations pour le moment.

A cause du froid et de l'heure le parc était vide. C'est elle qui repéra le banc, et pour montrer celui qu'elle avait choisi elle fit s'asseoir Yuichi. Elle s'installa à son tour; sur lui à cheval. Yuichi trouva la jeune femme très rapide. Mais certains jeunes s'ils se plaisent n'attende pas. Peut être qu'il lui plaisait, en tout cas elle, elle lui plaisait.

Elle s'appelait donc Ayuko. Pour la remercier de la réponse Yuichi lui rendit son sourire. Ayuko posa une main sur la joue de Yuichi. Yuichi, lui, fit glisser son bras, une nouvelle fois dans le dos de la jeune femme, pour poser délicatement sa main sur la taille d'Ayuko. Elle rapprocha leurs visages pour qu'ils ne soient séparés que de quelques centimètres. Elle semblait être sur le point de l'embrasser, mais elle ne le fit pas immédiatemment. Yuichi avait envie de ce baiser, mais pendant la fraction de secondes, où il regarda ses lèvres aussi, il se rappella l'homme de toute à l'heure.

Ayuko était assise sur lui, elle était sur le point de l'embrasser alors pourquoi pensait-il à la scène de tout à l'heure ? Lorsqu'il se rappella qu'il avait eu l'impression qu'elle attendait quelqu'un, tout devint encore plus suspect. Mais elle déposa un tendre baiser sur ses lèvres et Yuichi ferma les yeux chasant toutes ses pensées. Les minutes passèrent et le baiser s'intensifia. La main de Yuichi se ressera sur la taille de la jeune femme, sans pour autant lui faire mal. Leurs lèvres ne se détachèrent que pour reprendre leurs souffles. Yuichi l'embrassa à nouveau, fait le baiser fut plus court et l'espace entre leurs deux visages s'agrandit.

Yuichi regarda Ayuko dans les yeux et lui demanda qui était cet homme et s'ils avaient un lien. Au départ il ne voulait pas lui demander, il ne voulait pas le savoir pendant ce moment. Yuichi ne voulait penser à rien, sauf à elle, mais les questions franchirent ses lèvres sans qu'il ne puisse les arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Nakashima Mika
☆ DC : /
☆ Etudes/emploi : Travaille dans un café la journée et se prostitue la nuit.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Mer 15 Fév 2012, 12:26 am

Le coeur de la jeune femme battait à 100 à l'heure alors qu'elle faisait ce genre de choses toutes les nuits depuis plusieurs années, mais il y avait quelque chose de différent, la seul chose différente c'était l'homme avec lequel elle était à ce moment même, il avait quelque chose de différent que les autres n'ont pas et cela, Shizko le savait, mais quoi? C'est surement une question sans réponse pour le moment, mais la jeune femme avait plusieurs idées en tête du pourquoi, mais malheureusement elle ne sait pas encore si ses idées sont bonnes, elle y réfléchira surement lorsqu'elle ne sera plus en sa présence parce que même si elle l'avait voulu, elle n'aurait pas pu se concentrer sur une question dans ce genre de situation, après tout elle est lèvre contre lèvre avec lui.

Alors qu'elle coupa le baiser quelque seconde pour qu'ils puissent reprendre leurs respirations Yuichi l'embrassa de nouveau alors qu'elle ne s'y attendait pas vraiment, elle ouvrit ses yeux au contacte directe de ses lèvres pour ensuite laisser le visage de celui-ci s'éloigner du sien, elle se redressa légèrement, mais il y avait quelque chose qui la dérangé, pourquoi l'avait il embrassé de nouveau? En y repensent, il n'avait pas l'air très gêné quand elle la fait, il avait même l'air d'apprécier parce qu'au final il ne l'avait même pas repoussé, il n'avait même pas essayant de l'arrêter, il y avait même mis du sien, mais il avait tout cela sans être brusque ou en vouloir plus et cela avait surpris la jeune femme, il avait même réussi la faire culpabiliser. « Pourquoi ne m'a t-il pas repousser? Il n'a même pas essayé d'aller plus loin, peut être qu'il aime prendre son temps... Non, s'il aimait vraiment cela il m'aurait repoussé non?. » Pensa t-elle jusqu'à ce qu'elle entende la question

Elle enleva sa main qui était jusqu'à présent à l'arrière du crâne de Yuichi pour la poser derrière elle sur le genoux de celui-ci faisant de même avec l'autre main pour que chacune de ses mains soit posée sur chacun des genoux de l'homme, elle se mit ensuite légèrement en arrière pour lever la tête vers le ciel et regarder les étoiles quelque instant avant de secouer ses cheveux pour enlever les mèches qu'elle avait devant les yeux, honnêtement elle ne savait pas quoi lui répondre. « Viens à mon aide seigneur! si tu le fais je viendrais tout les jeudi pour prier .» Pria t-elle et avec un léger sourire elle entendit son biper sonner, bien sûr elle aurait aimé que cela vienne du côté de Yuichi pour une fois, il faut croire qu'il n'a aucun ami(es) qui le contacte.

En laissant son visage relevé vers le ciel elle attrapa son bipeur d'un geste rapide étant donné qu'elle savait exactement où il se trouvait, de plus son sac n'était pas loin d'elle donc Shizko n'avait pas eu besoin de bouger, Shizko mit le biper en face de son visage pour voir le petit message, elle s'en doutait, forcément elle avait un rendez-vous, il lui avait posé un lapin alors elle avait trouvé mieux que lui mais, même si elle lui avait fait comprendre quand elle l'avait en face de lui, il n'avait pas l'air de comprendre malheureusement pour elle ce n'était pas le signe qu'elle voulait. « Tsh... Tu ne sers vraiment à rien dans ce genre de situation. » Pensa t-elle de nouveau.

    « Pourquoi es-tu si curieux? »
Lui demanda t-elle alors qu'elle fixait toujours les étoiles.

Mais la jeune femme savait que Yuichi allait encore se poser des questions, pourquoi elle ne l'envoyait pas sur les roses? Après tout cela ne le regarde pas est-il n'avait pas l'air de le savoir que cela n'était pas ses affaires. Shizko baissa la tête vers Yuichi histoire qu'il ne se sente pas de trop ou quelque chose comme ça pour ensuite se pencher sur lui, laissant ses mains se poser sur les épaules de celui-ci, Shizko baissa son regard ensuite vers le visage de son partenaire.

    « Tu ne devrais pas l'être autant avec une inconnue. »


Shizko avait un mauvais sentiment et elle en avait mal même si cela faisait que quelques minutes qu'elle le sentait, elle culpabilisait de lui avoir menti sur son prénom, il a l'air si gentil, si doux et attentionné, il ne mérite pas qu'une femme soit comme cela avec lui, si ça se trouve il n'a jamais eu de relation amoureuse et c'est pour ça qu'il l'a suivi sans rien dire et qu'il ne l'a pas repoussé, la jeune femme fit un léger sourire en le regardant dans les yeux de cette façon, elle avait l'impression de découvrir ce qu'est un "homme normal". « Est-il pur? hm... possible, mais il embrasse trop bien pour quelqu'un qui n'a eu aucune relation amoureuse. » Pensa t-elle avec le même sourire sur les lèvres.

    « Et oui, j'ai en quelque sorte un lien avec lui. »


Elle n'était pas une menteuse même si elle lui avait donné un faux nom, Shizko ne devait pas avoir honte de ce qu'elle fait comme métier la nuit, avant elle n'en avait pas honte alors pourquoi avec lui ça se passe comme ça? Elle recula son visage de celui de Yuichi quand elle entendit de nouveau la sonnerie de son biper retentir, elle fit un léger sourire pour ensuite regarder l'écran de celui-ci, elle tourna légèrement le regard vers Yuichi.

    « C'est un de mes clients et il est également mon rendez-vous de tout à l'heure. »


Shizko ne s'attendait pas à ce qu'il réagisse mais étant donné qu'il avait posé la question elle se devait de lui répondre même si cela ne le regardait pas, "n'ai pas honte de ce que tu fais, tu le fais pour survivre" voilà ce qu'elle se disait tout le temps, jour est nuit et un homme ne devrait pas avoir une tel "influence" sur elle, elle ne devait pas douter de ça propre phrase, elle se contenta de lui faire un petit sourire parce qu'elle avait pu répondre à ses deux questions sans lui dire réellement pourquoi elle devait le voir et la jeune femme espérait qu'il ne le lui demande pas.

Ce n'est que plusieurs minutes après qu'elle se mit à baisser la tête, qu'avait elle, avait elle un moment de faiblesse comme tout le monde a au bout d'un moment en tout cas son sourire s'effaça petit à petit avec les secondes qui passèrent d'habitude cela ne lui faisait ni chaud ni froid de parler de ses clients, mais avec lui même si elle ne lui avait pas dit grand-chose Shizko avait un peu peur qu'il la laisse en plan c'est vrai, depuis combien de temps faisait elle se métier, cela lui paraissait une éternité tellement elle se dégoûter d'elle-même. « ça devrait être bon s'il ne se passe rien entre lui et moi. » conclu t-elle la situation, la jeune femme était en quelque sorte décider de ne pas l'avoir comme client.

Son corps se souleva assez lentement pour ne pas donner de mauvais coups à Yuichi lorsqu'elle fit passer sa jambe de l'autre côté de celui-ci pour ne plus être assise à cheval sur lui, elle se retrouva à genoux sur le banc mais étant donné que celui-ci était un peu mouillé elle se releva rapidement et essaya de s'essuyer pour ne pas avoir trop froid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Jung Yong Hwa
☆ DC : No no no ~
☆ Etudes/emploi : Chanteur dans des bars ou des soirées à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Jeu 16 Fév 2012, 1:18 am

Après que la jeune femme ait mit fin au baiser, Yuichi l'embrassa à nouveau. Il n'eut pas le temps de réfléchir à son geste que leurs lèvres étaient déjà en contact. C'est le genre de geste de l'esprit qui est soudain et rapide, comme un réflexe. C'est le même style de mouvement qui nous pousse à nous jeter sur une voiture pour sauver quelqu'un. Un geste inexplicable mais qui nous fait nous sentir mieux après. Pourquoi était-il comme ça ? S'attachait-il trop vite ? Ce n'était pourtant pas la première fois qu'il repartait avec une fille après avoir jouer dans un night-club ou un bar. Pourtant il y avait bien quelque chose de nouveau ce soir là, et Yuichi n'arrivait pas à trouver quoi.

Depuis leur rencontre, Yuichi n'avait ni repoussé la jeune femme ni refusé ce qu'elle proposait. Elle devait surement se demander pourquoi. Et bien il était deux. Qu'a t-elle de plus que les autres ? Pourquoi ce besoin de vouloir en savoir plus sur elle ? Alors que d'autres filles lui avait raconté leur vie, et ça ne l'avait pas plus interessé que ça. Mais là, il voulait savoir. Pourtant Yuichi n'est pas de nature curieux.
“Qui est cet homme ? Vous avez un lien tous les deux ?”

Encore ce geste incontrôlable. Au départ Yuichi pensait attendre avant de lui en parler. Et puis rien ne garantissait qu'ils se reveraient. Cet homme aurait pu rester un mystère. Certes il y pensait un peu trop, mais ça ne le gênait pas de ne pas en parler. Surtout qu'il avait déjà une petite idée, mais il faisait tout son possible pour l'effacer de son esprit. Tout ce qui comptait c'était de profiter du moment non ? Ne se préoccuper de rien, il l'avait déjà fait dans le passé. Mais les mots s'envolèrent à une vitesse folle Yuichi n'eut pas le temps de les rattraper. Mais maintenant qu'il avait poser ses questions, que pouvait-il faire ? Il n'allait quand même pas lui dire de laisser tomber pour lui redemander cinq minutes après. Alors il resta silencieux, en espérant ne pas entendre la réponse tant redoutée.

Yuichi ne sentit plus la main de l'Ayuko derière sa tête mais sur son genoux. La femme leva les yeux aux ciel. Cette nuit là le ciel était dégagé et on pouvait clairement voir les étoiles briller. L'envie stupide de s'allonger dans l'herbe et de contempler le ciel, lui traversa l'esprit. Cette idée idiote le fit sourire légèrement. Mais une sonnerie le sorti de ses pensées. La jeune femme sans changer de position, toujours les yeux rivés vers le ciel, sorti un objet de son sac. Yuichi reconnu un bipeur, elle n'avait pas de portable ? Pas de numéro pour la joindre ? Mais pourquoi se préocupait-il de ça maintenant ? Comptait-il vraiment la revoir ? Yuichi ne s'était pas vraiment posé la question jusque là. Tout ce qu'il voulait c'était passer plus de temps avec elle. Mais cela voulait-il dire continuer à la voir ?

“Pourquoi es-tu si curieux ?”

“Tu ne devrais pas l'être autant avec une inconnue”


La jeune femme n'avait pas tord. Pourquoi était-il si curieux, lui même se l'était déjà demandé.

“Je sais ... A vrai dire je ne sais pas moi non plus pourquoi je le suis ... Avec toi ...”

Pourquoi s'était-il confié à elle ? Comment allait-elle interpréter ses propos ? Yuichi oublia vite ses dernières interrogations car le bipeur de la jeune femme sonna à nouveau. Yuichi fut rassuré qu'elle n'ait pas mal prit ses propos. Enfin, soulagé qu'elle ne l'ait pas remit à sa place en lui disant qu'il ne devait pas penser comme ça. Mais ce soulagement laissa rapidement place à un sentiment d'amertume lorsqu'il eut sa réponse. Elle venait de confirmer ce qu'il ne voulait pas imaginer. Ayuko souriait légèrement, parce qu'elle était parvenue à lui répondre; à lui dire la vérité.

Pourtant Yuichi fit un nouveau geste sans réfléchir, et quand il réalisa ce qu'il venait de faire il commença à culpabiliser. Il venait de prendre le bipeur, d'enlever les piles et de le remettre dans le sac de la jeune femme. C'était stupide mais il n'était pas parvenu à se contrôler. Incapable de trouver la meilleure attitude à avoir, ni les mots justes. Il coupa juste le contact entre elle et le client. Comme si ça suffisait, alors que ça allait sans doute empirer la situation. Pourquoi avait-il fait ça ? Pour qu'elle ne communique plus avec cet homme sans doute. Et pour qu'il arrête de déranger aussi. Il savait qu'ils étaient parti ensemble non, alors pourquoi il insistait ? Yuichi ne savait pas s'il allait se revoir, si elle avait envie de le revoir. Tout ce qu'il savait c'est qu'à ce moment, il voulait que la jeune femme reste avec lui, juste avec lui.

Il y eu comme un froid entre eux, la jeune femme avait un peu peur qu'il la laisse en plan après cette révélation. Et lui avait peur peur qu'elle le laisse après cette sorte de crise qu'il venait de lui faire. Elle se leva et resta debout. Yuichi mit ses coudes sur jambes et ses mains se joignèrent derière sa tête. Il regardait le sol et pour une fois il ne réflechissait plus à rien. Sa tête était vide de toute question, sauf une :

“Quand tu m'as proposé de venir ici, tu avais une idée en tête ?”

Il releva la tête pour regarder la jeune femme et il rajouta :

“Tu attendais quelque chose de moi ?”

S'il y a une chose que Yuichi voulait savoir par dessus tout c'était ça. Parce qu'il commençait vraiment à ressentir quelque chose de différent cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Nakashima Mika
☆ DC : /
☆ Etudes/emploi : Travaille dans un café la journée et se prostitue la nuit.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Jeu 16 Fév 2012, 2:54 am

Elle ne s'attendait pas à ce qu'il agisse avec elle différemment qu'avec une autre, mais il s'était vraiment montré curieux et comme on le dit cela peut être un vilain défaut dans certaine situation et celle-ci est un bon exemple, sa question aurait très bien pu la mettre mal à l'aise, après tout il avait posé une question assez personnelle sur le vieille homme parce que celui-ci fait partit de son travail et toutes les personnes avec qui elle en a discuté lui disait toujours "comment peut tu faire ce travail?" ou "ce n'est pas un travail dont tu dois te venter" devait elle en avoir honte au point de le cacher au monde entier? Dans tous les cas elle ne pouvait pas vraiment le cacher à ses clients et même si elle devait le cacher elle n'y arriverait surement pas, ce n'est pas tous les jours que l'on voit une jeune femme aussi charmante qu'elle au bras d'homme avec un âge beaucoup plus mur sur le sien et ce n'est pas tous les jours que l'on voit une jeune femme aussi jeune qu'elle se laissait tripoter par un homme avec des yeux de pervers.

    « Je sais ... A vrai dire je ne sais pas moi non plus pourquoi je le suis ... Avec toi ...»


Alors, c'est tout ce qu'il avait à lui dire après lui avoir posé une question aussi personnel et le pire c'est que lui-même il ne savait pas pourquoi il lui avait demandé cela, de plus il avait eu l'air d'avoir peur de dire la fin de sa phrase, cela voulait il dire qu'avec les autres femmes il agissait différemment sans être autant curieux? Elle ne lui avait pas vraiment envie d'entendre ce genre de choses venant de lui et elle ne s'attendait pas non plus à ce qu'il lui réponde cela, Shizko lui avait posé cette question pour avoir une réponse... mais quel genre de réponse exactement? Il aurait peut-être pu lui dire "Parce qu'il avait l'air bizarre" ou "Parce que je m'inquiète des fréquentations d'une jeune femme comme toi" ou peut être "Parce que c'est comme ça" il y avait tellement de réponse possible à ce genre de question, mais il a fallu que Yuichi pioche dans le genre de réponse qu'elle déteste entendre le "avec toi" lui avait suffi à être mal à l'aise.

Comme ci la réponse ne suffisait pas! Il fallut ensuite qu'il enlève les piles du bipeur sans rien lui dire ou lui demander, il l'avait pris alors qu'elle venait tout juste de le remettre dans son sac, ce n'était pas la première fois que quelqu'un faisait cela avec son bipeur; mais avec lui elle avait pris son geste beaucoup plus à coeur c'est pour cela qu'elle ne pu rien lui dire, malgré le fait qu'elle ne lui en voulait pas Shizko trouvait son comportement assez louche, était il en faite un pervers détraqué? Ne te fais pas trop de filme cocotte, regarde le s'il en était un il t'aurait déjà violenté.

Shizko avait donc fermé son sac pour éviter qu'il ne fouille par la suite dedans pour ensuite le balancer plus loin, étant donné que son bipeur n'avait plus de pile cela ne servait pas vraiment qu'elle le garde à ses cotés, dans son sac il y avait des objets un peu étrange comme du lubrifiant, préservatif et tout le brique à braque qui vas avec ses deux objets et elle ne voulait pas vraiment qu'il sorte ses objets un à un en demandant qu'est-ce que ça faisait là. « Qu'est-ce que ça peut me faire qu'il fouille dans mon sac? Et pourquoi il le ferait! Je suis sûr qu'il est bien éduqué. » Pensa t-elle avant de quitter ses genoux.

La jeune femme se retrouva ensuite debout sur le côté, mais elle s'éloigna légèrement d'un pas assez lent pour ne pas se retrouver trop loin de Yuichi sinon il se pourrait qu'elle n'entende pas s'il lui venait à l'esprit de lui parlait, la jeune femme mis ses mains dans son dos au niveau de ses fesses pour ensuite se prendre la main comme si elle enlaçait ses doigts avec ceux de quelqu'un d'autre et les tendres légèrement en arrière, que devait elle faire à présent? Shizko avait abandonné l'idée qu'il soit un de ses clients, mais devait elle rester ici avec lui à perdre du temps dans ses affaires? Elle savait qu'elle devait au moins rentrer avec un peu de sous et rien qu'en commencent à penser à ce genre de choses elle se perdit dans ses pensées.
« Puis-je m'accorder une nuit de répit ou pas..hm.. je ne pense pas! je pourrais avoir autant de répit que je veux une fois que j'aurai remboursé les dettes de mon père... J'aimerais tellement ne plus devoir faire tout cela et pouvoir me reposer...avoir des relations normal... ça me manque tellement» Pensa t-elle avec le regard figé vers une cible lointaine.

    « Quand tu m'as proposé de venir ici, tu avais une idée en tête ? »

    « Tu attendais quelque chose de moi ? »


Le simple fait d'entendre les deux questions d'une voix assez lointaine la fit sortir de ses pensées, elle en avait presque oublié Yuichi mais à première vu il savait comment faire pour ne pas se faire totalement oublié, il avait ce dont de poser des questions utiles, suite à ses deux phrases, la jeune femme releva la tête vers les étoiles pour ensuite soupirer légèrement histoire de réfléchir à une réponse correcte qui réunisse les deux questions qu'il se posait, mais quel réponse était le mieux pour ce genre de question, devait elle mentir une fois de plus?
Shizko pivota vers Yuichi d'un geste de jambe pour ensuite s'approcher de lui en courant légèrement, elle n'allait pas lui mentir, après tout elle l'avait entrainé ici et c'était normal qu'il se pose ce genre de question alors elle se devait d'être franche avec lui, le plus franche possible, Shizko s'approcha de lui et se mis à croupie devant lui en gardent les genoux coller l'un contre l'autre, elle se pencha en avant pour poser ses avant bras sur les genoux de Yuichi pour ensuite le fixer dans les yeux.

    « Oui j'avais bien une idée en tête c'est vrai, je voulais que... Tsh... Je voulais coucher avec toi pour me faire un peu de sous. »
Dit elle d'une voix assez rapide.

Elle ne pouvait pas être aussi franche et elle avait eu du mal à le lui dire, pour qu'elle genre de fille allait elle passait à présent qu'il savait pourquoi elle l'avait fait venir ici? Après tout il lui avait posé les questions et elle n'avait que lui répondre avec une franchise qu'il ne pouvait pas critiquer alors pourquoi avait elle l'impression de culpabiliser de ses actes? Shizko baissa le regard pour ensuite poser sa tête sur ses bras, tout ce qu'elle voulait à ce moment-là c'est revenir en arrière pour ne pas accepter ses avances quand ils étaient tous les deux au bar à leurs rencontre, si elle n'avait pas agi ainsi elle ne serait surement pas dans ce genre de situation et elle le savait, Shizko poussa un léger soupire qui pouvait rester assez discret, elle avait un peu peur de se retrouver par terre dans les minutes qui suive et seul dans ce parc, elle ne savait pas du tout comment il allait réagir.

    « Tu peux me détester si tu veux, je ne t'en voudrais pas, après tout je pense que tu ne serais pas le premier dans ce cas... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Jung Yong Hwa
☆ DC : No no no ~
☆ Etudes/emploi : Chanteur dans des bars ou des soirées à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Sam 18 Fév 2012, 10:59 pm

Après avoir pris le bipeur du sac et avoir enlevé les piles, la réaction de la jeune femme fut de fermer immédiatement son sac. Puis elle l'éloigna. Yuichi trouva sa réaction exagérée, mais justifiée. Il n'avait pas à faire ça. Ce n'est pas en enlevant les piles qu'il empêcherait la jeune femme de voir le client de tout à l'heure. Ce n'est pas non plus ce geste qui empêcherai le client de venir la retrouver. Il les avait suivit une fois, il aurait très bien pu les suivre une seconde fois. Et puis peut être qu'elle avait dans son sac des choses qu'elle ne tenait pas à voir exposées. Le geste de Yuichi était déplacé, et plus il y pensait plus il culpabilisait. Il n'avait pas du tout l'intention de fouiller dans son sac. Cette idée ne lui avait même jamais éffleurer l'esprit. Mais comme on dit : ce qui est fait et fait.

Après avoir appris que l'homme est un client, Yuichi ne put s'empêcher de se demander pourquoi elle était ici avec lui et non avec ce fameux client. Il l'avait rattrapée, elle aurait pu partir avec lui. Pourquoi ne l'avait-elle pas fait ? Elle préférait rester avec Yuichi plutôt que travailler ? C'était étrange comme raison, en plus ils venait juste de se rencontre. Conclusion : raison impossible. Yuichi commenca une nouvelle fois à mieux comprendre la situation. Ses questions commençaient à avoir des réponses. Et ses raisonnements prenaient forme. Yuichi essayait de ne pas se montrer hésitant en posant ses quesions. Il réalisait à quel point ça devait être dur pour la jeune femme de répondre. Elle semblait prendre son temps pour réfléchir aux mots corrects. Mais il lui restait encore deux questions à poser. Au fond de lui, il promit à la jeune femme qu'après il la laisserait tranquille avec tout ça.

« Quand tu m'as proposé de venir ici, tu avais une idée en tête ? »

« Tu attendais quelque chose de moi ? »


La jeune femme s'approcha de Yuichi, s'accroupie et posa ses avant bras sur les genoux du jeune homme et le regarda. Elle allait lui répondre. Yuichi essayait de paraitre le plus calme possible. Pas comme si ça ne l'atteignait pas mais plutôt montré qu'il était à son écoute. Au fond de lui il esperait qu'elle répondre quelque chose comme qu'elle ne pensait à rien, qu'elle voulait juste être un peu avec lui. Qu'au fond elle voulait éviter son client. Mais il savait très bien qu'il rêvait beaucoup trop, et que la réponse de la jeune femme lui ferait mal. D'un autre côté, il allait voir à quel point elle allait être sincère avec lui où si au contraire elle allait mentir et laisser tomber. Yuichi était prêt à entendre la vérité.

« Oui j'avais bien une idée en tête c'est vrai, je voulais que... Tsh... Je voulais coucher avec toi pour me faire un peu de sous. »

La vérité qu'il voulait entendre était là. Au fond il connaissait la réponse, mais il ne put empêcher la déception envahir son regard. Il détourna la tête pour reprendre ses esprits. Lorsqu'il regarda vers la jeune femme elle avait la tête posée sur ses bras et ne le regardait plus. Pourquoi ne lui avait-elle pas menti, pourquoi restait-elle là ? Si ses intentions étaient si mauvaises, elle aurait du retourner vers son client, là non ? Yuichi n'arrivait pas vraiment à accepter le fait qu'elle soit une prostituée. Car malgré tout elle avait des réactions très humaines et ne semble pas obsedée par l'argent. Yuichi aimerait savoir pourquoi elle fait tout ça. Mais, il avait déjà posé assez de questions. Et celle là était la plus personnelle de toute. En plus, il avait conscience que tout ce qu'il avait obtenu c'était d'avoir mis Ayuko mal à l'aise. A présent tout ce qui importait Yuichi c'était de changer de sujet. Avant que son coeur explose à cause de toute cette déception. Alors comme ça elle était venue pour son argent et non pour lui ?

Son coeur était vraiment au bord de l'explotion. Mais bon c'est lui qui avait chercher, parce qu'au fond cette soirée était vraiment trop étrange.

« Tu peux me détester si tu veux, je ne t'en voudrais pas, après tout je pense que tu ne serais pas le premier dans ce cas... »

S'il y a une chose que Yuichi déteste par dessous tout c'est les mensonges. Oui je te déteste, laisser moi passer je rentre. C'est ce qu'il devrait dire, non ? Et puis c'est pas grave, elle l'a dit elle même, ce n'est pas le premier. Mais non il n'y arrivait pas. Il ne le pensait pensait pas. Et n'arrivait pas à s'en convaincre.

« Que va t-il se passer maintenant ..? »


Elle avait beau s'être joué de lui. Yuichi avait beau lui en vouloir pour les faux espoirs qu'elle lui avait donné, il n'arrivait pas à se résoudre à abandonner. Malgré son coeur alourdi par la désillusion, une partie de lui n'arrivait pas à se lever et s'en aller. Qu'aller t-elle penser de lui ? Le premier incapable de la detester malgré son métier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Nakashima Mika
☆ DC : /
☆ Etudes/emploi : Travaille dans un café la journée et se prostitue la nuit.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Dim 19 Fév 2012, 12:33 am

Shizko avait un petit air déprimé dans la tête, ce petit air de musique qui vous suis pendant de long moment, que ça sois plusieurs minutes, plusieurs heures ou plusieurs jours cet air ne vous quittes pas tant que vous n'avez pas réussi à rire, à sourire ou à vous changer les idées que cela dure plusieurs minutes, c'était le genre de petit air que chante quand c'est trop calme, que l'on chantonne quand on s'ennuie ou qu'on fredonne quand on est occupé, mais ce petit air est toujours là, quand vous pensez, il vous revien en tête comme s'il n'était jamais parti, ce petit air qu'elle a depuis plusieurs jours maintenant, qui était partie lors de la danse, mais qui était revenu quand elle eu posé sa tête sur ses avant bras, ce petit air qu'elle fredonna légèrement en attendant qu'il se passe quelque chose ou qu'il dise quelque chose.

Il faisait de plus en plus froid au parc et le vent qui caressait la peau de la jeune femme lui faisait rappelait à quel point elle était peu vêtue, ce vent était d'une agressivité irritante malgré le fait qu'elle se mit à frissonné la jeune femme ne bougea pas encore, elle voulait attendre que quelque chose se passe, peut être attendait elle une bonne réaction de la part du jeune homme, cela changerait tellement des autres hommes qu'elle a fréquenté, tout ce qu'elle voulait c'était une oreille attentive et compréhensive pour pouvoir se confesser de temps en temps et avoir le réconfort qu'elle attendait depuis plusieurs années maintenant, avant de tomber dans cette petite roue infernal la jeune femme avait toujours était rêveuse, à rêver du prince charmant, mais il faut croire qu'elle n'a plus l'âge de penser à s'est bêtises.

    « Que va t-il se passer maintenant ..? »


Comment ça "Que va t-il se passer maintenant" Shizko ne comprenait pas pourquoi il lui disait cela alors qu'elle venait de lui dire qu'elle l'avait attiré ici juste pour avoir des sous de sa part, alors il ne lui en voulait pas? Elle avait une sensation un peu bizarre dans son estomac, elle avait l'impression de ressentir un petit stress, mais pourquoi était elle stressé, il n'y avait aucune raison à par peut-être le fait qu'elle avait peur de ce qu'il pense d'elle, peut être allait il penser que c'est une femme horrible et pire que les autres, rien que d'y penser la jeune femme en avait la nausée, après avoir arrêté de fredonner le petit air pour réfléchir quelques secondes elle daigna enfin bouger pour remettre son visage face à celui du jeune homme et honnêtement elle ne savait pas ce qu'il allait se passer maintenant entre eux, elle ne savait pas si elle devait lui sourire ou pas, tout ce qu'elle savait s'est qu'elle avait horriblement froid et qu'elle avait des frissons à cause des caresses irritante du vent.

La jeune femme décroisa ses bras pour ensuite appuyer sur les genoux de Yuichi pour se relever avant de finir par terre, il faut dire aussi que le vent n'était pas vraiment tendre et elle avait un peu peur de s'envoler à cause de celui-ci qui la menacé depuis plusieurs minutes déjà, elle redressa d'abord ses jambes sans enlever ses mains des genoux de Yuichi puis une fois ses jambes bien droite elle déposa ses lèvres contre les siennes, cela n'avait rien de romantique c'est vrai, mais ce baiser était le dernier qu'elle allait lui donner pour une fois elle allait s'accorder le droit d'être elle-même pour une nuit et donc de ne pas sauter sur le premier venu, le baiser dura que quelque second puis Shizko enleva ses mains des genoux de l'homme pour ensuite lui en tendre une pour l'aider à se lever même s'il n'avait surement pas besoin de ce genre de geste et également pour se présenter de nouveau.

    « Je m'appel Shizko .» Dit elle avec un petit sourire


Oui oui, elle lui avait menti, mais elle ne s'en voulait pas étant donné qu'elle lui avait dit toute la vérité par la suite, donc elle pouvait toujours se rattraper non? Une fois qu'elle ai fini de se présenter comme il se doit elle prit son sac, devait elle rallumer son bipeur? La jeune femme ouvrit son sac pour ensuite chercher son bipeur, elle l'attrapa puis elle chercha ensuite la pile pour le réactiver, elle ne comptait pas aller voir son client, mais elle ne voulait pas le voir débarquer et s'il continuait de la contacter sans réponse elle allait surement le voir débarquer de nulle part, mais d'un côté il allait surement la bipeur encore à moins qu'il ai abandonné par manque de réponse de la part de la jeune femme, elle le relâcha pour qu'il se cache dans le fond de son sac pour ensuite tourner la tête vers Yuichi.

    « J'ai un peu froid! on peu aller chez toi?... » Demanda t-elle sans arrière pensée. « Chez moi le chauffage et coupé...» bafouilla t-elle.


Elle fit ensuite un léger sourire pour baisser la tête suite à la fin de sa phrase, elle en avait un peu honte au fond, mais elle ne voulait pas vraiment ce l'avouer, peut être pourrait elle rentrait chez elle pour se changer avant? Il risquait de voir où elle habitait donc à éviter pour le moment, elle se retourna d'un geste du pied pour être face à lui et le regarder sans rien lui dire, depuis le début elle le trouvait plutôt belle homme, mais elle n'avait pas tout de suite vu ce qu'il y avait à l'intérieur de lui, rien qu'en y pensent cela la fit faire un léger sourire, c'était un homme bon.

    « Je pourrais prendre une douche? »


Mais au final elle se retrouva un peu bête suite à cette question, même s'il acceptait elle n'avait pas de vêtement de rechange donc la douche ne servirait pas à grand-chose, elle poussa un petit soupire avant de lui dire "Oublie ma dernière question elle est stupide" c'est vrai qu'en plus ce n'est pas une question que l'on pose à un étranger, la jeune femme prit la main de Yuichi pour ensuite attendre qu'il la guide jusqu'à chez lui étant donné qu'elle ne savait pas du tout où ils allaient finir la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Jung Yong Hwa
☆ DC : No no no ~
☆ Etudes/emploi : Chanteur dans des bars ou des soirées à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Mer 22 Fév 2012, 10:53 pm

Yuichi ne s'en était pas vraiment rendu compte avec tout ce qu'il s'était passé, mais le vent s'était levé, et soufflait de plus en plus fort. Même s'il faisait froid, la température était supportable. Mais le souffle de l'air apportait une brise si froide qu'il devenait impossible de rester dehors plus longtemps. Que devait-il faire ? Il n'avait pas vraiment envie de retourner au night-club. Et puis, c'était impossible qu'ils redansent comme en début de soirée. L'ignorance ne fait n'est plus de la partie. Yuichi n'avait pas non plus envie de proposer de la racompagner chez elle, cela signifirait que la soirée toucherait à sa fin. Il ne voulait pas qu'ils se séparent comme ça.

Qu'allait-il se passer maintenant ? Ce n'était pas une température à rester dehors. La question et le froid accélérèrent les choses. La jeune femme après être tombée à cause du vent, embrassa Yuichi. Yuichi encore assez déçu et légérement enervé n'était pas pour ce baiser. Mais il avait un goût de fin. Comme si après lui, il n'y aurait plus rien. Alors il se laissa faire. Même s'il ne dura quelque secondes, il profita, car ce baiser était différent des autres. Il n'y avait aucune arrière pensées, pas d'histoires d'argent ou de profit.

La jeune femme tendit une main à Yuichi. Au départ, il pensa que c'était pour l'aider à se lever. Il n'aime pas vraiment ce genre de geste, il n'aime pas tout ce qu'il peut signifier. Avec le temps, ignorer les mains tendues vers lui est devenu une habitude, même si les personnes en face de lui se vexe. Il posa ses mains sur le bois froid du banc près à se lever mais la jeune femme se présenta à nouveau. Donnant un prénom différent.

Etrangement, Yuichi ne fut pas surpris. Il ne s'enerva pas non plus, un mensonge de plus qu'est ce que ça changeait ? Et puis, contrairement à lui, elle n'avait pas eu en tête de le revoir. De cette façon, s'il avait essayé de la chercher il n'y serait pas parvenu. A la plus grande déception de Yuichi, ce n'était que l'affaire d'une nuit. Une nouvelle fois la déception prit possesion de son coeur. Il décolla une main du banc, la passa dans ses cheveux, se demanda ce qu'il devait faire. Finalement il saisit la main de Shizko et se présenta à son tour.

Bien sur, elle savait déjà comment il s'appelait, au fond c'était peut être stupide de lui répéter. Mais pour Yuichi cet acte marquait, un nouveau début. Il savait presque toute la véruté et malgré ça il avait décidé de rester. Quelque chose au fond de lui le retenait et l'empêchait de partir en abandonnant Shizko. A son tour, Yuichi eut un petit sourire.

La jeune femme, récupéra son sac et Yuichi se leva. Elle remit la pile dans le bipeur, mais lui ne le remarqua pas. Shizko demanda s'ils pouvaient aller chez lui. Elle précisa que le chauffage était coupé chez elle. Yuichi s'inquiéta après ce qu'elle venait de dire alors il accepta sans hésitation. Etait-elle dans une si mauvaise situation financière au point de ne plus pouvoir se chauffer ? Yuichi s'inquiétait de plus en plus. Il avait accepté qu'elle vienne, et il ne pouvait malheureusement rien faire de plus.

Le petit sourire qui suivit la dernière question de Shizko fit rire Yuichi. Il ne connait pas Shizko, il viennent de se rencontrer, mais la il savait que la jeune femme qui le regardait été la "vraie" Shizko. Les mensonges appartiennent au passé. Main dans la main il se dirigèrent chez lui.

Il retournèrent au parking du night-club pour rentrer en voiture. Si elle avait essayé de le séduire, c'est surement parce qu'elle s'était dit qu'il avait de l'argent, pensa Yuichi. Qu'allait-elle penser quand elle verrait qu'il habite dans le quartier aisé ? Mais surtout quand elle verrait son appartement. C'est vrai que sa voiture ou son appartement montre un certain signe de richesse mais ça s'arrête là. Tout ça appartient à son ancienne vie. Maintenant le peu d'argent qu'il a il le gagne en jouant dans la rue et dans des bars. C'est à sa que ressemble à sa vie depuis que son père ne veut plus de lui.

Arrivé au lieu de destination, ils prirent l'ascenseur du parking souterrain jusqu'au dernier étage où se trouve l'appartement. Après quelques secondes dans l'ascenseur, Yuichi prit Shizko dans ses bras. Il espérait ne pas rendre la jeune femme mal à l'aise avec son geste parce qu'il ne put vraiment pas s'en empêcher. Malgré tout ce qu'il s'était passé, même s'il était incapable d'oublier à ce moment là il était heureux. Parce que même si ça faisait mal, il connaissait la vérité. Parce que si maintenant elle se rendait chez lui, ce n'était pas pour de l'argent mais plutôt pour rester un peu avec lui. Il eut un léger sourire de soulagement. Puis la sonnerie de l'ascenseur retentit et la porte s'ouvrit. Il recula, fit un sourire à la Shizko. Sorti ses clefs et ouvrit la porte.

“Après toi.”

Après avoir passé l'entrée principale, il arrivèrent dans le grand salon.


“ Installe toi, fait comme chez toi.”

Lui dit-il avec un petit sourire. Yuichi se dit qu'elle allait vraiment finir par penser qu'il souriait vraiment pour rien, si elle ne le pensait pas déjà. Il lui demanda ce qu'elle voulait boire. Il lui apporta, lui tendit le thé qu'elle avait avait demandé :

“ Voilà ton thé, ça devrait te réchauffer.”

Puis le jeune homme s'assit à ses côtés. Il l'a regarda et baissa les yeux se demandant s'il ne commençait pas à être trop attentionné, et qu'est ce qu'elle pensait de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Nakashima Mika
☆ DC : /
☆ Etudes/emploi : Travaille dans un café la journée et se prostitue la nuit.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Jeu 23 Fév 2012, 12:05 am

La jeune femme n'attendait pas vraiment de réponse de la part de Yuichi concernant sa dernière question, après tout elle n'était pas sûr du pourquoi elle le lui avait demandé, elle avait toujours pensé qu'une bonne douche réchauffe, mais la jeune femme avait tendance à oublier qu'en sortant de la douche ou même de la salle de bain qu'il faisait encore plus froid en tout cas c'est ce qu'il se passe quand elle prend une douche chez elle est même si elle en prend souvent elle ne retient pas qu'elle est souvent obligée d'aller se recouvrir d'une couette après d'être mouillé, mais chez lui étant donné qu'il n'y a pas de chauffage cela doit être normal qu'il face aussi froid alors que chez Yuichi il y a le chauffage, en tout cas c'est ce qu'elle pense sinon il aurait refusé qu'ils aillent chez lui, mais c'est vrai qu'il pouvait refuser également qu'il y ai du chauffage ou pas, après qu'il ai entendu la réponse de Shizko il avait ri et cela avait fait sourire la jeune femme même si elle avait était un peu gêné de lui avoir demandé cela et même s'il avait ri elle savait très bien qu'il ne se moquait pas d'elle en tout cas c'est ce qu'elle pensait, peut être qu'il le faisait après tout elle n'est pas dans sa tête pour le savoir.

La jeune femme su qu'il avait accepté sa première demande lorsqu'il serra légèrement sa main pour pouvoir la trimballé jusqu'au parking pour y allait en voiture, depuis qu'elle l'avait croisé elle ne s'était pas demandée où il habitait, si c'était près d'ici, mais vu ses vêtements elle avait pensé qu'il était riche et donc qu'il avait soit un appartement luxueux ou une grande maison qui rende le voisinage jaloux, elle ne savait vraiment pas dans quoi il vivait et elle commençait à avoir un peu de mal à le cerner, était il riche ou pauvre? "Les habilles ne font pas le moine" il était temps qu'elle pense à cette phrase, peut être que si elle s'en était rappelé avant elle n'aurait pas agi ainsi avec lui, mais avec tout ce qu'il venait de se dérouler elle ne le regrettait pas étant donné qu'elle pouvait encore passer un peu de temps avec lui.

Une fois sur le parking elle fixa légèrement la voiture, c'était un belle engin vu de l'extérieur et elle n'avait pas du être coûté une tranche de pain, elle releva le regard vers Yuichi qui alla côté conducteur pendant qu'elle rêvassait légèrement dehors en fixant le véhicule de Yuichi, devait elle lui demander s'il avait beaucoup d'argent? Elle fit un léger sourire pour ensuite se mettre côté passager à l'avant de la voiture sans rien dire, même pas un soupire, elle tourna la tête une fois avoir mis sa ceinture pour regarder par la fenêtre et se souvenir du chemin. "Peut-être qu'un jour j'irais lui rendre une petite visite." Pensa t-elle avec un petit sourire. "A quoi je pense moi... C'est pas possible de le revoir..." Suite cette pensée son sourire s'effaça.

Elle fixa le paysage qui n'était que des constructions, mais la jeune femme tourna la tête vers Yuichi quand elle croisa sa maison, elle plissa légèrement les yeux vers lui, alors il habitait dans le quartier des aisés et elle ne l'avait jamais croisé? Bon! c'est vrai qu'elle ne sort pas pour faire des rencontres, mais tout de même, elle ne se souvenait même pas de l'avoir croisé une seule fois, peut être que ce soir c'était l'homme du ciel qui avait poussé cette rencontre, la jeune femme ne trouva pas grand-chose à dire, mais elle ne pouvait pas se taire plus longtemps.

    « Alors, tu es dans le quartier aisé ?? En plus d'avoir une jolie voiture et de beau vêtement... C'est de plus en plus bizarre que je ne t'ai jamais croisé. »
Dit elle avec un petit sourire.

La jeune femme ne voulait pas être méchante avec lui et elle ne voulait surtout pas l'agressé, peut-être était il dans la même situation qu'elle après tout, peut être faisait il de petits concerts à la place de se prostitué et peut-être que cela fonctionné assez pour garder un appartement ou une maison dans ce genre de quartier, en tout cas elle avait hâte de voir son petit nid douillé, cela pourra surement l'aider à comprendre sa situation.

Une fois la voiture stoppé elle se précipita en dehors et ferma la porte sans pour autant la claquer, elle ne voulait pas abimer un si jolie bijoux, la jeune femme releva la tête pour ensuite trottiner vers Yuichi pour le suivre, elle pénétra dans l'ascenseur après Yuichi en gardant un peu ses distances au cas où il n'est pas compris le sens du dernier baiser, une fois la porte fermé elle entendit un petit bruit et elle tourna la tête vers Yuichi qui lui, la prit dans ses bras, elle ne comprenait pas vraiment pourquoi il faisait cela et elle resta un peu figé suite à son geste, elle releva légèrement le visage pour voir celui du jeune homme pour ensuite poser ses mains dans son dos pour ne pas qu'il se sente bête. Même si cela lui avait paru bizarre elle ne dit rien après tout elle lui devait bien cela après ce qu'elle lui a fait subir, quand elle le sentit se détacher elle enleva ses bras qui était dans le dos de Yuichi pour ensuite sortir de l'ascenseur après lui, "Je devrais peut-être lui demander pourquoi il a fait ça?" Pensa t-elle pendant qu'il était occupé à ouvrir la porte de son appartement.

    « Merci. »


Elle entra ensuite dans l'appartement du jeune homme, c'était un belle appartement et assez grand malgré qu'elle n'est pas tout vu elle savait que c'était grand et bien rangé, elle tourna le regard vers Yuichi pour ensuite le suivre et la jeune femme tourna légèrement sur elle-même quand elle vit le salon, il était vraiment bien rangé, avait il une bonne? Rien qu'à se demander cela elle fit un petit sourire pour ensuite se retourner vers Yuichi quand il lui demanda ce qu'elle voulait boire, elle lui dit qu'elle buvait n'importe quoi, mais qu'elle avait une grande préférence pour le thé.

La jeune femme alla se poser sur le canapé pour ne pas avoir trop mal au pied à cause de ses talons, d'ailleurs elle hésitait à les enlever, mais elle ne voulait pas salir son sol même si elle savait que si elle les gardait elle pouvait faire des marques ou même rayer le sol s'il est en carrelage, marbre etc.

Elle baissa le plus possible sa robe qui était remontée étant donné qu'elle s'était assise puis elle releva le visage quand elle entendit la voix de Yuichi, elle tendit les deux mains pour attraper la tasse en faisant attention de ne pas en renverser, mais elle se brûla légèrement avec celle-ci, elle fit un signe de la tête à Yuichi suivit d'un "merci" avec un petit sourire malgré la douleur de son doigt, la jeune femme posa la tasse où elle pouvait pour éviter de se bruler de nouveau et attendre que le thé refroidisse.

Elle lança un petit regard à Yuichi, avait il une guitare dans le coin ou un instrument de musique avec lequel il pourrait lui chanter quelque chose? Ou peut-être y avait il quelque chose à faire d'intéressant ici, en tout cas elle ne savait pas trop quoi lui dire pour le moment, peut être devait elle en profitait pour se renseigner sur lui, elle lui fit un petit sourire en frottant son doigt, comme si cela allait faire partir la petite douleur.

    « Tu vis seul ici? Je suppose... sinon tu aurais refusé que je vienne n'est pas? »


Même si elle lui avait demandé cela elle mourrait d'envie de l'entendre chanter, "Pourquoi je veux autant l'entendre chanter... Mais s'il le fait il n'y aura que moi à entendre! Il faut toujours que je pense à des choses bizarres quand je suis avec lui... ça doit être parce qu'il est mignon!" Pensa t-elle.

Devait elle attendre plusieurs minutes voir plusieurs heures avant de le lui demander ou pouvait elle lui demander maintenant? Après tout ils n'avaient rien de prévu et ils étaient venus ici pour être au chaud alors elle pouvait très bien le lui demander non? La jeune femme posa les mains sur ses genoux pour faire tenir la robe pour ensuite se jeter à l'eau.

    «Tu sais au club tout à l'heure, je ne t'ai pas bien entendu quand tu chantais, tu accepterais de me chanter quelque chose? »


Bien sûr qu'elle avait très bien entendu, mais elle avait peur qu'il refuse et elle espérait qu'il ne sache pas qu'elle lui avait dit cela juste pour l'entendre chanter, elle aurait peut-être du lui demander une chanson sans mentir, cela aurait surement était plus simple, mais elle appelait ce genre de choses un "bon mensonge" alors elle ne s'en voulait pas et suite à sa question elle lui fit un léger sourire même si cela la gêné un peu de lui avoir demandé ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Jung Yong Hwa
☆ DC : No no no ~
☆ Etudes/emploi : Chanteur dans des bars ou des soirées à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Ven 24 Fév 2012, 6:20 pm

La voiture démarra. Yuichi remarqua que Shizko avait quelque peu détaillé sa voiture. Elle ne disait rien, mais le jeune homme se demandait ce qu'elle pensait de tout ça. Si elle s'était approchée de lui au départ, c'est parce qu'elle pense qu'il a de l'argent, non ? Au vu de la voiture, le considérait-elle vraiment comme quelqu'un de riche ? Yuichi voulait éclaircir ce malentendu, mais que pouvait-il dire ? Tu sais, même si j'ai de beaux vêtements, une belle voiture, et l'appartement qui va avec... En fait, je n'ai pas d'argent. Très peu crédible quand on ne connait pas son histoire.

D'ailleurs, heureusement pour Yuichi qu'il ait obtenu son permis de conduire du premier coup. Il a été mis à la porte quelques semaines après avoir obtenu son permis et sa voiture. S'il ne l'avait pas eu, il aurait du chercher l'argent lui même et se payer sa voiture lui même.

Alors que la voiture roulait dans le quartier et se rapprochait de l'appartement de Yuichi, Shizko qui jusque là n'avait fait qu'observer le paysage se tourna vers lui. Elle le questionna à propos du quartier. “... de plus en plus bizarre que je ne t'ai jamais croisé” cette phrase marqua Yuichi, que voulait-elle dire ? Elle connaissait ce quartier ? Elle y venait souvent ? Peut être pour voir des clients ? A cette réflexion, Yuichi secoua légèrement la tête, ne voulant plus penser à tout ça. Le plus logique c'est qu'elle vive ici elle aussi. Il hésitait à lui demander, parce qu'elle n'avait pas l'air de vouloir passer chez elle. Et puis elle avait eu l'air un peu genée de lui dire qu'elle n'a plus de chauffage. Pour l'instant, Yuichi ne préférait de pas insister. Il se contenta de lui répondre.

“Je suis nouveau dans le quartier...”

“Et les vêtements, la voiture, tout ça, on me l'a offert...”


Yuichi regarda son rétroviseur, pour pouvoir poser son regard quelque part. Alors c'était à son tour de mentir ? Enfin, il ne mentait pas vraiment. Mais tout ces "cadeaux" ne venaient pas du coeur. Si son père les lui avait offert, c'était juste pour que l'image du fils ne ternisse pas l'image du père. Etre bien habillé était une habitude, malgré lui, Yuichi ne se voyait pas casser cette image. La voiture il aurait pu la vendre, et s'acheter quelque chose de moins bien. Mais au fond, il y était attaché. Même s'il déteste son père, c'est quand même lui qui lui a offert. Pour l'appartement c'était pareil, jusque là il avait toujours bien vécut. Et il ne se sentait pas encore capable de tout abandonner de son ancienne vie.

Ils rentrèrent dans l'appartement, et Yuichi lui servit à boire. En prenant la tasse, le jeune homme vu que le thé se renversa un peu. Il prit une boite à mouchoir qui se trouvait près de lui, et en donna un à Shizko. ça n'allait pas calmer la douleur, mais au moins elle pourrait essuyer la goutte de thé brûlant coulant sur son doigt.

“Oui, c'est grand pour une seule personne n'est ce pas ?”


Lui dit-il avec un peu de nostalgie dans les yeux. Il rajouta aussi que même s'il ne vivait pas seul, il quand même accepté qu'elle vienne. Il ria légérement. En fait il se moquait de lui même, comment pouvait-il être aussi sincère pour ce genre de chose, alors que c'est beaucoup plus personnel qu'une histoire d'argent.
Yuichi sourit quand elle lui demande s'il pouvait chanter. Il ne refuse jamais quand on lui demande de chanter. C'est sa passion, il vit pour ça, refuser ce serait comme arrêter de vivre. Pour quelqu'un qui n'a pas de passion ça peut paraître très exagéré, mais jouer de la guitare et chanter il adore ça et il ne peut pas s'en passer. Après avoir vérifié que Shizko avait fini son thé, Yuichi se leva, lui pris la main et lui dit :

“Suis moi, on va pas dans pièce secrète.”

Dit-il amusé. Ils traversèrent le couloir derière la cuisine passèrent plusieurs pièces et arrivèrent au bout du couloir. Yuichi ouvrit la porte qui dévoilà sa salle de répétition. Avec ses instruments, ses Cds et tout ses livres. Pièce secrète qu'il ne montre qu'aux personnes qui chez lui, lui demande de chanter. Contrairement au reste de l'appartement cette pièce n'est pas parfaitement ordonnée, mais il y passe tellement de temps à s'entrainer qu'il n'a pas le temps de la ranger.

Yuichi proposa à Shizko de s'installer, pendant que lui branchait la guitare à l'ampli. Il s'installa à son tour et commença à jouer une douce mélodie. Où le son devenait plus fort et plus saturé au moment des reffrains. Il se sentait bien. Si en début de soirée, à son arrivée au night-club, on lui avait dit qu'en milieu de nuit il jouerait pour elle, il ne l'aurait jamais cru. Après avoir fini sa chanson, Yuichi regarda Shizko et lui dit :

“Alors, ça te plait ?”


Et encore une fois, il se mit à sourire, parce que même s'il avait senti sa gène quand elle lui avait demandé de chanter, il s'amusait, content qu'elle ait proposé. Tout ça lui rappella le moment où ils avaient dansé ensemble, ou plus rien autour ne comptait. Parce que c'est ce qu'il ressentait à ce moment, et il se demandait si elle aussi s'amusait. Même s'il n'y avait peut être rien d'amusant à l'écouter chanter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Nakashima Mika
☆ DC : /
☆ Etudes/emploi : Travaille dans un café la journée et se prostitue la nuit.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Ven 24 Fév 2012, 7:31 pm

Alors il était nouveau dans le quartier? Ceci expliquerait pourquoi elle ne l'avait jamais croisé jusqu'à maintenant, mais elle avait une drôle d'impression, pendant qu'il chantait au club elle avait entendu des personnes dire qu'il y allait souvent donc peut être qu'il habitait dans un autre quartier avant de venir ici, cela était possible, mais il y avait un petit quelque chose qui la dérangé, il avait de beau vêtement, une belle voiture et un belle appartement, mais il était chanteur dans un club depuis pas mal de temps venait il tout juste de gagner un gros lot à la loterie? « C'est vraiment trop bizarre cette histoire, comment quelqu'un aurait il pu lui donner tout cela, après tous ses vêtements et sa voiture doit couter très cher... mais si on le lui a offert comment a t-il pu se payer un appartement aussi grand? » Pensa t'elle après s'être mise sur le canapé pendant qu'il apportait le thé.

La jeune femme c'était légèrement blesser, mais il eu la gentillesse de lui tendre un mouchoir pour qu'elle puisse essuyer le thé qui avait légèrement débordé sur le côté pour ensuite bruler son pauvre doigt qui n'avait rien demandé, même si elle était occupée à essuyer son doigt elle avait bien vu le sentiment de nostalgie dans son regard, que se passait il de si terrible dans sa vie pour qu'il en arrive là? Elle était persuadée qu'il lui avait menti sur sa voiture et ses vêtements mais qu'est ce qui l'a poussé à le faire? N'importe qu'elle personne avec de l'argent aurait étalé sa richesse devant elle, mais pas lui, était il différent ou tout simplement sans argent?

Il continua ensuite sa phrase, alors il vivait seul ici? La jeune femme avait envie de voir l'appartement entièrement pour voir si rien que l'appartement était plus grand que sa maison, il y avait peu de chance, mais ce n'était pas impossible et même si elle venait tout juste de penser à cela elle fut légèrement gênée par ses dires, n'avait il pas appri qu'il ne faux jamais être trop "sincère" quand on dit ce genre de choses avec une femme? Shizko passa légèrement une main dans ses cheveux en se demandent ce qui cloché chez lui, elle allait vraiment prendre peur s'il continuait sur ce chemin, mais heureusement pour Yuichi elle n'avait pas trop compris le sens de sa phrase même si elle n'arrêtait pas de se demander ce qu'il voulait dire par là, même s'il n'avait pas habité seul il l'aurait invité? Et s'il avait habité avec sa petite amie? Non, là c'est impossible, même un homme stupide n'inviterait pas une prostituer chez lui s'il vivait sous le même toit que sa petite amie.

La jeune femme posa de nouveau sa main sur son genou en tirant légèrement sur sa robe pour ensuite quitter sa robe des yeux et relever le regard vers Yuichi qui lui souriait encore, elle fit alors un sourire sans s'en rendre compte, sourire parce qu'il souriait commencer à devenir une habitude chez elle parce qu'il faut dire qu'il sourit quasiment tout le temps. « Peut être que le fait de voir une personne sourire est contagieux, ce qui veux dire que s'il sourit et que je souris après lui ce n'est pas parce que je souris une fois que je vais sourire tout le temps... » Elle pencha légèrement la tête sur le côté suite à cette simple pensé, souriait elle parce qu'il souriait? Ou souriait elle parce qu'elle voulait sourire avec lui?

Elle prit de nouveau sa tasse de thé dans ses deux mains pour se réchauffer un peu pour ensuite la porter à ses lèvres et en avaler plusieurs gorgés jusqu'à ce qu'elle soit vide.

Shizko posa ensuite la tasse sur le côté puis elle tourna le visage vers Yuichi quand il accepta de chanter pour elle, alors il n'avait pas trouvé sa demande bizarre? Tant mieux! elle avait peur qu'il se moque d'elle par la suite, elle baissa légèrement le regard vers leurs mains qui était à présent lier ce qui la fit faire un visage légèrement perplexe, elle releva le regard vers lui pour se lever du canapé et commencer à le suivre, elle marmonna ensuite pour elle-même « Une pièce secrète? Trop bizarre !» Pendant sa traversa elle n'oublia pas de regarder toutes les pièces qu'elle avait traversées avec sa main dans celle de Yuichi. « J'avais raison depuis le début, son appartement doit faire la taille de ma maison si je met les pièces à plat.» Pensa t'elle avant d'entrer dans la pièce sois disant "secrète" l'avait il montré qu'à elle ou amenait il toutes les personnes qui venaient chez lui dans cett pièce? Shizko pensait que la pièce serait bien rangée comme le reste de son appartement, mais quand elle regarda autour d'elle la jeune femme lâcha la main de Yuichi pour fixer les pilles de feuille ainsi que tout le bazars.

    « En tout cas, si tu as une bonne elle ne vient surement pas ranger ici.» Dit elle avec un léger humour et un petit sourire sur les lèvres.


Elle prit place sur une chaise quand il le lui proposa pour ne pas qu'elle reste debout pour ensuite poser ses avant bras sur le dossier de la chaise et mettre sa tête sur ses bras, elle le regarda ensuite s'occuper de son précieux instrument, la jeune femme mémorisa les faits et geste de Yuichi étant donné que c'était la première fois qu'elle voyait une personne brancher une guitare, mais elle releva le regard vers le visage de celui-ci quand celui-ci se mis à chanter et à jouer en même temps, il devait surement être très doué pour ne pas mélanger ses paroles pendant qu'il jouait de la guitare, peut être était il née avec se don.

Sa mélodie était douce et elle touchait le coeur de la jeune femme qui elle ne pouvait s'empêcher de bouger légèrement la tête au rythme de sa guitare pour ensuite faire un léger sourire, elle adorait l'entendre chanter et le voir faire en face d'elle lui donné l'impression d'être dans le monde de celui-ci, cela lui donné l'impression qu'il chantait juste pour elle à ce moment précis et qu'il ne voyait qu'elle comme quand ils dansaient tous les deux, ils étaient dans une petite bulle à part que rien ni personne ne pouvait éclater, elle se redressa quand elle entendit la voix de celui-ci lui adresser quelque mot pour ensuite sourire de nouveau, la jeune femme remua légèrement la tête pour sortir de ses pensées puis elle se leva de la chaise.

    « Tu chantes bien et tu joues bien... j'ai adoré. »
Dit elle en baissant légèrement le regard.

Elle croisa légèrement les bras après lui avoir dit cela, après tout elle avait sa fierté même si c'était une femme et elle ne pouvait pas devenir aussi douce, gentille, généreuse et tout ce qui vas avec en l'espace d'une soirée, elle releva ensuite le regard vers l'homme, elle voulait savoir qu'est ce qu'il s'était passé dans sa vie, devait elle lui demander pourquoi il lui avait mentit?

    « Je t'ai dis la vérité sur moi pour qu'on puisse aller sur une relation basé sur la confiance et l'honnêteté... ta ton vraiment offert la voiture et tes habilles? Tu peu étaler ta fortune devant moi si tu as de l'argent ça ne me dérange pas. »


Et la revoilà parti sur un mensonge, elle ne voulait pas de relation avec lui, en tout cas c'est ce qu'elle voulait se faire croire, mais elle voulait vraiment connaitre la vérité, pourquoi lui avait il dit cela alors que tout montrer le contraire? Peut être que sa question allait mettre un froid entre eux, mais la curiosité fait partie de son caractère et elle ne voyait pas de bonne raison pour ne pas le lui demander directement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Jung Yong Hwa
☆ DC : No no no ~
☆ Etudes/emploi : Chanteur dans des bars ou des soirées à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Sam 25 Fév 2012, 12:09 am

Yuichi se doutait que la réponse qu'il avait donné dans la voiture ne satisferait pas la jeune femme. Il n'avait pas menti mais n'avait pas été trop sincère non plus. Il n'avait juste pas donné de détails. Il était persuadé qu'elle lui en reparlerait. Comme lui avait eu besoin de lui demander à propos du client et du reste. Alors il préférait attendre le moment venu. Plus tard il parlait de sa famille, mieux c'est pour lui. Parce que dès qu'il en parle la colère monte en lui. Et même avec le temps qui passe, il éprouve toujours la même haine pour son père, la même rancoeur pour sa mère. En plus, il fallait l'avouer, il ne voulait pas perdre son sang froid devant elle.

Yuichi avait essayé de contenir sa nostalgie pour qu'elle ne parvienne pas jusqu'à son regard. Ce n'était pas vraiment le moment d'être nostalgique, de se souvenir du passé. Mais il n'y était pas parvenu et Shizko avait remarqué. Yuichi avait tout gagné, si elle se posait des questions, alors là elle devait s'en poser encore plus. Mais pour l'instant elle ne demandait rien à ce sujet. Un peu de temps gagné, avant l'instant inévitable.

Et voilà, encore une fois Yuichi avait été trop sincère. Peut être qu'inconsciemment c'était un moyen pour lui de ne pas culpabiliser, qu'au moins il lui disait la vérité sur quelque chose. Il ne savait pas vraiment, et plus il prononçait ce genre de phrase, plus il se demandait pourquoi il dévoilait le fond de ses pensées. En plus ce n'est pas son habitude. Le jeune homme se fit la promesse que si elle redemandait quelque chose de ce genre, il pèserait ses mots. Yuichi se rendit compte qu'il avait de la chance qu'elle ne l'ai pas remit à sa place ou soit rentrée, après tout ce qu'il a demandé ou il a dit. Mais bon, au fond même s'il culpabilisait il ne regrettait pas d'avoir été sincère. Il se retiendra un peu plus la prochaine fois.

Shizko souriait avec lui. Yuichi se rapella du début de la soirée, où son but était de la faire sourire, pour qu'elle n'ait plus son air triste dans les yeux. On peut dire qu'il y était parvenu. Il ne connaissait pas vraiment la raison de ce sourire, mais il ne sonnait pas faux. Ce n'était pas non plus un de ces sourires forcés qu'on fait juste pour faire plaisir à la personne. Alors, Yuichi fut rassuré, il n'éprouvait plus cette inquiétude qu'il avait eu en début de soirée lorsqu'il l'a regardait.

En se dirigeant vers la salle de répétition, Yuichi remarqua que Shizko détaillait le reste de son appartement. Aurait-il du lui faire visiter ? Non, ça aurait été trop étrange. Ce n'est pas comme si elle allait revenir ici, s'ils étaient ici ensemble c'était juste pour finir la soirée. Ce n'est pas ce qu'ils avaient conclut ? Impossible de s'en persuader, au fond il n'était pas contre qu'elle revienne. Heureusement pour lui qu'ils arrivèrent rapidement à sa pièce secrète. Comme ça, il n'avait plus à penser à tout ça.

En rentrant, Yuichi avait oublié à quel point cette pièce était mal rangée. Ce jour là, il n'était pas du tout aller en cours, il avait passé sa journée à s'entrainer pour ce soir. Pour ne pas être en retard au night-club il n'avait pas pris le temps de ranger. La remarque de Shizko le fit rire. Puis il se demanda si elle le croyait aussi riche que ça ? Elle avait sans doute remarqué la surface de l'appartement, s'il avait une femme de ménage alors elle lui coûterai une fortune. Et puis même s'il en avait une il ne la laisserait pas rentrer ici. Enfin, ce n'était pas le moment de réfléchir à tout ça.

Yuichi invita Shizko à s'assoir, pendant que lui cherchait le cable pour relier la guitare à l'ampli. Il régla le son en quelques secondes. Il se mit à jouer et remarqua que Shizko était vraiment attentive. Elle semblait aimer la mélodie puisque sa tête se balançait au rythme de la chanson. Elle découvrait son monde et s'y était perdue avec lui le temps d'une chanson. En plus elle l'avait complimenté et avait dit aimé. Alors elle aussi s'était amusée. Yuichi se demanda si un jour il rechanterai pour elle. Mais s'il rechante pour elle, ça veut dire qu'il faut qu'elle revienne chez lui ? Le ton sérieux de la jeune femme le sorti de ses pensées.

Alors le moment ou il devait dire la vérité était arrivé ? C'était normal qu'elle veuille connaitre la vérité. Après tout il ne s'était pas gêné pour la questionne. Yuichi comprennait qu'elle soit curiosite, parce que lui même s'il n'était pas curieux de nature, il l'avait avant. Yuichi se ré assit sur sa chaise et gratter quelques cordes de sa guitare en regardant dans le vide. Qu'est ce qui n'allait pas chez eux ? C'était le premier soir où ils se rencontraient et ils se parlaient déjà des secrets de leurs vies.

Le coeur de Yuichi rata un battement, que voulait-elle dire par relation basée sur la confiance et l'honnêteté ? Le jeune homme n'était pas sûr d'avoir bien entendu. Yuichi trouva que ces mots ne ressemblait pas à Shizko. Par ces mots elle disait clairement qu'elle voulait une relation ? C'était assez direct venant d'elle. Mais il ne pouvait pas lui demander de préciser ou quoi que se soit d'autre parce que ça donnerait l'impression qu'il veut éviter le sujet.

En réfléchissant à comment formuler sa réponse il continuer à jouer quelques accords. Tout ça le destressait parce que ça commençait vraiment à l'enervé de penser à son père. Il s'arrêta net de jouer, et lorsque la note ne résonna plus dans la pièce il dit :

“Oui, tout ça m'as vraiment été offert. Par mon père.”

Jouer le calmait vraiment, alors il gratta à nouveau quelques accords.

“Je n'ai pas d'argent à étaler, j'ai tout perdu quand je me suis retrouvé à la rue...”

Yuichi voulait s'arrêtait là. Quelle image allait-elle avoir de lui maintenant ? Un homme qui parait riche mais qui n'en a que l'apparence ? Il savait qu'elle n'allait pas arrêter ses questions là. Quel était le pire, qu'ils soient en froid parce qu'il n'avait pas voulu répondre ou parce que justement il avait répondu et la réponse l'avait déçue ? Il choisi la deuxième option.

“Ma passion mon père ne l'accepte pas. Il n'y a que les études à ses yeux, pour lui succéder et diriger son hôpital. Moi, tout ça ne m'intèresse pas. Un jour il m'a donné de l'argent comme cadeau d'adieu. Assez pour me payer cet appartement.”

Voilà Shizko savait tout. C'était la première fois qu'il parlait de ça à quelqu'un et il ne savait pas trop comment se comporter. Il était vraiment en train de lui donner une image assez pitoyable de lui, et maintenant qu'elle savait tout il redoutait sa réaction. Parce qu'il n'avait jamais raconté ça il ne savait pas du tout ce qu'elle pourrait dire. Il se contenta de ranger sa guitare à sa place, quelques secondes pour pouvoir reprendre ses esprits et se préparer à la réponse de Shizko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Nakashima Mika
☆ DC : /
☆ Etudes/emploi : Travaille dans un café la journée et se prostitue la nuit.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Sam 25 Fév 2012, 1:29 am

Il lui répondit à la question qu'elle lui avait demandé même si c'était une question personnel, bien sûr elle s'attendait à une réponse de ce genre, qui d'autre que quelqu'un de sa famille aurait pu lui offrir ce genre de choses assez couteuse? L'appartement était il lui aussi un cadeau de son père? La jeune femme reposa son popotin sur la chaise en le regardant contenir sa colère, devait elle lui dire de se lâcher? Beaucoup de client était un peu comme Yuichi et eux aussi ils s'occupaient quand ils parlaient de leurs soucie avec elle alors elle savait reconnaitre ce genre de choses, mais pourquoi ressentait elle de la peine pour lui, alors que pour les autres elle ne faisait qu'écouter à moitié sans se soucier de ce qu'il pouvait leurs arrivées, peut-être que c'est parce qu'elle ne faisait pas cela pour gagner de l'argent, après tout elle ne voulait pas un seul sous venant de lui et elle s'était bien mis cela en tête, même si elle le revoyait elle ne devait plus se comporter comme une vulgaire catin avec lui et son histoire avait fait "tilt" dans son esprit, bien sûr il ne lui avait dit que le début et rien que ça lui avait suffit, alors en fin de compte il n'avait pas de sous? Alors, en fin de compte il était un peu comme elle s'était pour cela qu'elle s'était attachée aussi vite à lui?

La jeune femme se sentait mal de lui avoir demandé cela, mais peut-être que ça lui avait fait de bien de lui parler... Non, il était dans le même état de plus il lui parlait sans la regarder, Ycuihi était il gêné de sa situation? Après tout Shizko ne lui avait pas caché qu'elle pensait qu'il était riche, elle le lui avait presque tout dévoilé lorsqu'ils étaient tous les deux dans le parc. « Pourquoi il a fallu que je face ma curieuse... le pauvre! il ne me regarde même pas quand il me parle, pourquoi est il autant énervé... pourquoi je suis aussi stupide... » Pensa t-elle en baissant le regard vers les doigts de Yuichi qui eux glisser sur les cordes tendus de la guitare, sa mélodie était simple, jouait il juste pour ne pas exploser? La jeune femme se demanda alors qu'est ce qui pourrait faire en sorte que son coeur s'apaise? Qu'il n'est plus autant de haine pour ses parents? Devait elle lui dire son histoire après qu'il ai fini de parler? Non, Shizko n'est pas une femme qui se dévoile si facilement, mais avec lui elle n'était pas pareille et elle s'en était rendu compte, elle remonta par la suite son regard vers le jeune homme, devait elle le prendre dans ses bras? Non, elle devait sans doute s'excuser, mais il allait surement lui dire qu'elle n'a pas besoin de le faire alors pourquoi gâcher de la salive si c'est pour avoir ce genre de réponse? « Excuse toi, laisse tomber ta fierté quelques secondes.. Après tout c'est de ma faute s'il y pense, je n'avais pas à demander ça.. » Pensa t'elle avant d'ouvrir la bouche en pensant qu'il avait fini son histoire, mais elle la referma rapidement pour le laisser continuer.

La jeune femme n'en revenait pas que des parents puissent faire ce genre de choses à leur chair et leur sang, étaient ils fou?! La jeune femme se mis à partir dans ses pensées pour ne pas exploser de rage, elle se mit à imaginer alors qu'elle se leva brusquement de la chaise la faisant tomber au sol pour ensuite mettre ses deux mains sur les épaules de Yuichi et le secouer comme un prunier pour le faire réagir, elle le secoua encore et encore jusqu'à ce qu'elle secoua sa tête pour sortir de ses pensées, la jeune femme était encore assise sur la chaise et elle fixait Yuichi avec un regard assez triste, non ce n'était pas de la pitié, juste de la tristesse, pourquoi se sentait elle aussi concernée? Après avoir entendu tout cela de la voix du jeune homme elle avait envie de rester près de lui, de l'aider et d'être là pour lui, pourquoi ne voulait elle pas le laisser tomber? Elle avait l'impression qu'elle devait laisser tomber sa carapace pour le laisser entrer, qu'elle devait elle aussi ouvrir sa bouche et tout lui raconter, mais cela ne ferait pas un peu bizarre? Ils étaient venus ici pour être à l'abri du vent et au final il lui avait dévoiler son plus gros soucie alors qu'elle n'avait posé qu'une simple question, la jeune femme devait rester calme parce qu'elle savait que s'énerver ne servirait strictement à rien.

Elle se leva alors calmement pour ensuite lui faire un jolie sourire, oui elle voulait être là pour lui et elle allait le lui montrer en quelques secondes, elle s'approcha ensuite du jeune homme pour prendre une de ses mains dans la sienne et la serrer légèrement, elle allait tout lui dire aussi même si elle savait qu'elle allait surement finir en larme, après tout la mort de ses parents était toujours un choc pour elle, Shizko ne s'en était jamais remise même si cela faisait plusieurs années maintenant, elle posa son autre main sur la joue de Yuichi pour le regarder dans les yeux, elle déposa ensuite un baiser sur sa joue pour essayer de le réconforter même si ce n'était pas son genre il le fallait, elle devait sortir de son cocon si elle voulait vraiment l'aider, la jeune femme se recula ensuite sans lâcher sa main et en gardant toujours sa main sur la joue de celui-ci.

    « Tu sais ce que je faisais souvent quand j'allais pas bien et que j'avais l'eau chaude? J'allais prendre un bain en écoutant de la musique et j'y restais pendant des heures avec de quoi à manger à côté alors j'espère que tu as une baignoire assez grande pour deux avec de quoi grignoter et de la musique. »
Elle lui dit cela avec un sourire.

La jeune femme lâcha ensuite le jeune homme en enlevant sa main se sa joue, elle ne voulait pas profiter de son "lux" ni de l'eau chaude, elle voulait juste lui montrer que quelque chose de simple pouvait aider et peut-être qu'elle pourrait également l'aider, Shizko prit ensuite la sorti pour partir à l'aventure et chercher la salle de bain tant attendu, elle avait tout de même hâte d'être dans une baignoire avec de l'eau chaude, mais elle voulait par-dessus tout partager ce moment avec lui et bizarrement elle ne le lui avait même pas caché, quelle femme serait assez folle pour partager un bain avec un "inconnu" ou même l'inverse! Mais elle ne lui avait pas donné le temps de lui répondre, c'était une petite preuve non? En tout cas pour elle c'était clair sauf s'il pense qu'elle est le genre de femme à proposer cela à n'importe qui. « Si ça se trouve il va penser que je demande de prendre des bains avec mes clients... J'aurais peut-être du préciser.. Mais il n'est pas stupide à ce point quand même! » La jeune femme ne faisait pas attention à ses pas étant donné qu'elle était un peu paniquée par ses pensées, lorsqu'elle sortit enfin de sa tête elle se retrouva la tête la première dans une porte, elle eu alors le reflex de faire un pas en arrière lorsqu'elle sentit une légère douleur pour ensuite lever le regard et fixer la porte en se frottant légèrement le front, elle ouvrit ensuite la porte pour éviter de rentrer de nouveau dedans, mais il faut croire que ce n'était pas la pièce qu'elle voulait voir.

    « C'est la cuisine... J'ai raté la salle de bain? Peut être que c'était la porte d'avant... ou peut être d'après... »
Dit-elle a voix basse

Elle resta planter dans la cuisine pour ensuite se demander si elle devait lui demander ou était la salle de bain, cela serait surement plus simple que de faire toutes les pièces, elle posa ses mains devant son visage en chuchotent un petit "la honte!" pour ensuite se retourner et enlever ses mains de devant son visage en restant planter dans la cuisine.

    « Elle est ou la salle de bain au juste? Je crois que je suis perdu... dans un appartement... en même temps ce sont les hommes qui allaient chasser dans le temps des singes alors c'est eux qui ont la carte dans la mémoire! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Jung Yong Hwa
☆ DC : No no no ~
☆ Etudes/emploi : Chanteur dans des bars ou des soirées à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Dim 26 Fév 2012, 2:13 am

S'il ne parvenait pas à contenir sa colère Yuichi se voyait déjà faire les cents pas dans la pièce. Et jeter par terre tout ce qui se trouvait sur son passage. Comme si la pièce n'était pas déjà assez mal rangée comme ça. Mais heureusement pour lui, il avait sa guitare à disposition . Même s'il ne jouait pas vraiment, sa colère s’apaisait au moins un peu. C'était déjà ça. Au moins ça évitait la scène qu'il s'imaginait. La jeune femme avait l'air de voir qu'il essayait de contenir sa colère. Aurait-il du s’énerver pour tout exorciser ? Non, c'était mieux comme ça. Il s'était énervé tellement de fois à cause de cette histoire et ça n'allait pas mieux après. Yuichi se contenta de continuer son histoire. Personne ne lui obligeait. Mais Yuichi même s'il n'aime pas se confier n'est pas du genre à arrêter sans avoir fini. Et puis comme ça ils étaient quittes ? Il avait été curieux, elle aussi, ça s’arrêterait après non ?

Après avoir tout entendu, Shizko ne posa pas d'autre questions. Yuichi que le regard de la jeune femme était posé sur lui. Pourtant il n'arrivait pas à relever la tête. Il n'en avait jamais parlé alors il n'avait aucune idée de comment on pouvait le regarder après. Dans le pire des cas, elle était indifférente à tout ça. Mais même si Yuichi ne la connaissait pas il savait que ce n'était pas le cas. Sinon elle aurait forcément répondu quelque chose, sans se soucier de ce qu'il ressentait. Dans ce cas comment le regardait-elle ? Yuichi s'imaginât la situation inverse. Il aurait été triste pour elle, mais aussi révolté de la situation. Cette pensée lui enleva toute envie de lever les yeux. Il s'en voulait de l'avoir rendue triste en étalant sa vie.

Yuichi entendit la femme se lever, alors par réflexe il regarda ce qu'elle était en train de faire. Elle souriait, d'un sourire voulant dire « je suis là ». Puis il sentit une main dans la sienne. Et là, comment devait-il interpréter ce geste ? « je resterai là » Il serra un peu plus fort la main de la jeune femme, sans pour autant lui faire mal. Était-ce un « merci » ou un « s'il te plaît ne part pas » Yuichi ne savait définitivement pas ce qu'il se passait dans son cœur. Certes il avait voulu prolongé leur soirée. Mais depuis plusieurs minutes il essayait de se convaincre qu'ils ne se reverraient pas après ça. Parce que c'est l'impression qu'il avait eu de la jeune femme, qu'elle ne voulait pas de relation. Et voilà que maintenant déposait un baiser sur sa joue et qu'elle proposait qu'ils prennent un bain pour oublier leurs peines. Décidément, Yuichi n'arrivait pas non plus à comprendre Shizko. Mais il voyait qu'elle se souciait de lui, et qu'elle cherchait un moyen de l'aider.

Elle semblait vraiment sérieuse, puisqu'elle partie à la recherche de la salle de bain. Mais au moins de cette façon elle réussit à décrocher un sourire à Yuichi. Parce qu'il l'a trouvait vraiment imprévisible, ce n'est pas vraiment le genre de proposition qu'on fait à un inconnu. En plus elle ne lui avait pas laissé le temps dé répondre. Mais ça n'allait pas faire bizarre s'il refusait ? Et puis pourquoi pensait-il à ça ? Au fond il n'avait pas envie de refusé, si de cette façon il perdrait la colère qui était encore en lui alors un bain n'était pas de refus.

Yuichi reprit ses esprits et se dirigea vers la salle de bain ; personne. Il pencha la tête sur le côté, se disant qu'il aurait peut être mieux fait de lui faire visiter en fait. Sa baignoire est assez grande puisqu'elle peut accueillir deux personne, alors il commença à faire couler l'eau. Il mit aussi la musique. En continuant à se demander si des choses si simples suffisait à calmer quelqu'un ? Et s'ils allaient encore parler de tout ça ou si c'était juste une manière de changer de sujet. Mais la question qui revenait était : n'allait-elle pas trouver ça bizarre qu'il accepte si rapidement ? Mais après tout c'est elle qui avait proposé. Et là il ne put s'empêcher de penser à ses clients, après tout cela faisait juste quelques heures qu'elle lui avait parlé de son métier. Mais il n'y pensa pas plus longtemps, parce que Yuichi avait senti qu'elle faisait dans de bonnes intentions. Et c'est pour ça qu'il avait accepté.

Après ça, Yuichi parti à la recherche de Shizko. Après avoir ouvert plusieurs portes et s'être retrouvé dans des pièces vides, il entendit un bruit venant du fond du couloir. Il s'y dirigeât et arriva face à face à Shizko ; dans la cuisine. Elle avait ses mains sur son visage et lorsqu'elle tourna un peu et enleva ses mains elle se retrouva face à Yuichi. Il ne put s'empêcher de rire légèrement après ce que venait de lui dire Shizko. Ce n'était pas du tout de la moquerie, c'était juste que la maladresse de la jeune femme l'avait amusé.

En la regardant Yuichi fut que son front était un peu rougit. Il posa délicatement ses doigts sur la blessure pour apaiser un peu la douleur.

« ça va ? Pas trop mal ? »

S'inquiéta t-il. Décidément elle ne faisait que se blesser chez lui.

Yuichi prit un paquet d'oréos d'un placard. Voilà de quoi grignoter.

« Pour la salle de bain, suis le guide. »


Dit-il, le tout accompagné d'un petit sourire.

Ils retournèrent dans le couloir et après avoir passé deux portes ils rentrèrent dans la salle la bain. Cette pièce aussi est très grande, il y a assez de place pour un grand meuble avec deux lavabo, une douche et une grande baignoire ronde. D'ailleurs elle était presque remplie. Sans vraiment réfléchir, les deux jeunes, qui n'avaient déjà plus leurs chaussures, s'étaient rapprochés en même temps pour se défaire de leurs vêtements. Yuichi enleva sa veste, qui tomba à terre. Puis la jeune femme s'attaqua aux boutons restants de la chemise de Yuichi. Lorsqu'elle eut fini la chemise noire se retrouva à son tour sur le sol. Alors que Yuichi commençait à défaire la fermeture de la robe de Shizko, elle s'occupa du jean du jeune homme. Alors qu'il s'apprêtait à faire tomber la robe de la jeune femme et elle son jean. Le portable de Yuichi qui était dans sa poche avant se mit à vibrer plusieurs fois de suite. Alors qu'il n'avait pas reçu de message de la soirée, il fallait que quelqu'un le dérange à sept heures du matin. Shizko lui tendit son portable. Il le prit avec un sourire gêné. Alors qu'il voulait simplement l'éteindre parce que ça l'énervait, il fit une mauvaise manœuvre, et afficha le message.

« Quoi ?! Un message pour ça ? Aiiish »

Et le portable se retrouva lui aussi par terre sur la pile de vêtements. Bien sûr Yuichi avait fait attention à ne pas le balancer trop fort, il ne voulait pas le casser non plus. Après ce petit incident un peu gênant, il reprit vite où il s'était arrêté. Essayant d'oublier cet incident parce que la gène commençait vraiment à se mêler à sa colère. Le reste de vêtements enlevés, ils finirent par se retrouver dans le bain, l'eau chaude et le fait d'être avec elle en cette matinée, fit vraiment du bien à Yuichi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Nakashima Mika
☆ DC : /
☆ Etudes/emploi : Travaille dans un café la journée et se prostitue la nuit.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Dim 26 Fév 2012, 2:44 pm

Lorsque la jeune femme se retourna vers la porte après avoir entendu des bruits de pas alors qu'elle avait toujours les deux mains sur son visage, elle se mis à écarter ses doigts pour que ses yeux ne sois plus caché et pour qu'elle puisse voir si Yuichi était déjà devant elle ou pas, mais elle sursauta en voyant Yuichi à cause de l'effet de surprise, elle enleva ensuite ses mains de sur son visage pour poser une des deux à l'emplacement de son cœur pour se rassurer, elle avait eu l'impression que sa vie allait finir dans cet appartement avec Yuichi comme spectateur, la jeune femme poussa un léger soupire avant de lui dire un petit « T'es fou? Tu ma fais peur » suivi d'un petit sourire qui voulait dire qu'elle ne lui en voulait pas même si elle avait faillit faire une crise cardiaque.

Elle voulu ensuite se retourner pour fouiller dans la cuisine, mais le geste de Yuichi l'en empêcha, elle resta cloué sur le sol même si elle ne ressentait pas la douleur des clous invisibles, Shizko releva le regard vers les yeux de Yuichi puis elle regarda sa main qui était vers son visage pour ensuite reposer son regard vers les yeux de Yuichi. Alors qu'elle avait encore sa main posée à l'emplacement de son cœur elle pouvait le sentir battre plus vite que la normal, la jeune femme enleva sa main d'un coup un peu sec pour ensuite lui répondre assez rapidement ne faisant pas attention si oui ou non il allait comprendre.

    « J'ai connu pire avec le thé. »


La jeune femme elle-même ne savais pas ce que voulait dire ses propres geste, un coup elle ne voulait pas le revoir puis après elle voulait le voir puis ensuite elle voulait rester à ses côtés pour le soutenir, mais elle hésitait toujours, peut être devrait elle se décider à réagir et à ne pas changer d'idée toutes les 5 secondes surtout après ce qu'il venait de se passer, son cœur à lui aussi s'accélère autant lorsqu'il est en contact avec elle? Elle ne pouvait pas le savoir étant donné qu'elle n'est pas lui, mais qu'il s'accélère ou pas elle devait prendre une décision et ne pas changer d'idée après avoir choisi ce qu'elle voulait faire avec lui, bien sûr elle n'est pas la seule quoi que tout dépend de ce qu'elle veut faire. « J'ai envie de rester près de lui, mais avec mon travail ce n'est pas possible... et je ne peu pas me permettre d'arrêter maintenant surtout pour un homme! Mais qu'est ce qui est différent chez lui, c'est la première fois que ce genre de situation me met un peu mal à l'aise.. Il m'a peut-être jeté un sort..» Pensa t-elle avait de pousser un léger soupire de désespoir.

Elle daigna enfin bouger lorsque Yuichi prit un paquet de gâteau dans l'un des placards de sa cuisine qui elle était tout aussi grande que son salon, mais elle n'apportait plus vraiment de grande attentions sur ce genre de détail, tout ce qu'elle avait gardé en mémoire c'est "son appartement est gigantesque" La Jeune femme le suivi du regard jusqu'à ce qu'il sorte de la cuisine en lui disant de le suivre, elle sortit alors à sa suite pour le suivre et ne pas se perdre dans cet endroit qui ressemblé à tout sauf un appartement d'homme célibataire et seul au monde, la jeune femme entra après lui dans la salle de bain, mais elle resta un peu conne en regardent la pièce, deux lavabos, une grande baignoire ainsi qu'une douche, cela ne l'aurait même pas étonné qu'il y ai un jacuzzi dans le coin, elle s'approcha ensuite de la grande baignoire pour voir jusqu'à où il allait la remplir, elle était quand même étonné qu'un appartement puisse être aussi grand que cela, après tout elle vivait dans une maison et elle n'avait pas beaucoup d'amie, de plus elle allait toujours dans un hôtel avec ses clients, alors impossible pour elle de mettre les pieds dans un appartement de riche.

Elle se retourna légèrement vers Yuichi pour l'aider, elle attendit qu'il enlève sa veste pour s'occuper ensuite de ses boutons de chemise en les défaisant un à un, en faisant cela elle avait l'impression d'être une jeune marié ce qui la fit faire un léger sourire, elle passa ensuite ses mains sur les épaules de Yuichi pour enlever sa chemise et la laisser tomber sur le sol à côté de sa veste, elle mit ensuite ses cheveux sur le côté pour qu'il n'y en ai pas un qui se coince dans la fermeture éclair de sa robe pour ensuite commencer à défaire le pantalon du jeune homme, alors qu'elle allait laisser le pantalon de Yuichi s'enfuir elle sentit quelque chose vibrer dans l'une de ses poches, elle plongea sa main dans celle-ci pour en sortir son portable, elle releva le visage vers Yuichi pour le lui tendre son cellulaire, elle fit même un petit sourire suite à celui de Yuichi qui lui avait fait un sourire un peu gêné à cause du message qu'il avait reçu.
Alors qu'il était occupé à lire son message, Shizko laissa tomber son jean pour ensuite remettre ses cheveux dans son dos étant donné qu'il avait déjà baissé la fermeture éclair de sa robe, elle releva son visage suite à ce qu'il venait de dire, alors c'était un message qui ne servait à rien? A quoi ça sert d'avoir un téléphone portable si c'est pour envoyer ou recevoir des messages de ce genre? Elle baissa le regard quand elle entendit un petit "poc" puis elle fixa le téléphone portable quelques secondes, Yuichi ne l'avait pas balancé, mais il l'avait laissé tomber sur la pile vêtement en faisant en sorte à ce qu'il n'ai pas de casse, elle releva ensuite le visage vers Yuichi pour le regarder.

Ensuite il fini d'enlever sa robe puis celle-ci glissa le long de sa silhouette, mais elle le stoppa après pour pouvoir finir de se déshabiller seule, après tout elle a deux jambes et deux bras, elle n'est pas manchot et elle peut se débrouiller seule, mais en faite elle était simplement un peu gênée, la jeune femme enleva ses sous-vêtements en 5secondes pour ensuite aller se mettre dans la baignoire.

Elle ramena ses genoux à son visage puis elle passa ses bras contre ses jambes pour les tenir, elle fixa ensuite Yuichi lorsqu'il se retrouva en face d'elle, c'était la première fois qu'elle se retrouvait dans ce genre de situation avec un homme aussi charmant que lui et aussi doux, elle se glissa légèrement sur le côté jusqu'à être un peu collé contre le bras de Yuichi en fixant en face d'elle comme si de rien était, elle tourna légèrement le regard quand elle fit enfin attention à la musique qui remplissait la pièce d'une mélodie calme, la jeune femme tourna légèrement le regard vers lui pour lui faire un léger sourire.

    « Alors, ça fait du bien non? »


Elle laissa sa tête basculer sur le côté pour faire en sorte à ce qu'elle soit posé sur l'épaule de Yuichi sans pour autant lui faire mal parce que ce n'était pas son but, elle laissa ensuite ses jambes se tendre pour ensuite ramener ses bras à côté de son corps.

Shizko se sentait bien avec lui, même si le moment était un peu gênant elle n'y faisait plus attention et elle espérait aussi que ce genre de choses puisse calmer l’énervement que le jeune homme avait ressentit quelques minutes plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Jung Yong Hwa
☆ DC : No no no ~
☆ Etudes/emploi : Chanteur dans des bars ou des soirées à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: A night not like the other ~ Dim 13 Mai 2012, 8:37 pm

Bien qu'il ne savait pas vraiment quoi penser, Yuichi aimait beaucoup les réaction de Shizko. Ce n'était sûrement pas voulu mais il trouvait ça "mignon" lorsque la jeune femme était prise au dépourvu. Chose qu'elle ne devait s'en doute vraiment pas aimer.

" Je crois que j'aurai du te faire visiter. "

Puis il glissa ses doigts sur la blessure à la tête de la jeune femme. Leur regard se croisèrent. Yuichi se demanda pourquoi il était si protecteur à chaque fois qu'elle se faisait légèrement mal. Il ne réfléchissait pas à ses réactions, il essayait de faire en sorte qu'elle se sente un peu mieux. Décidément plus il passait de temps avec elle moins il comprenait l'attitude qu'il adoptait. Il serait temps d'essayer de comprendre mon coeur, se dit-il.

Après avoir pris un paquet de biscuit Yuichi se rendit dans la salle de bain suivit de Shizko. Bien que la pièce et l'appartement entier soit immenses, quand il y a quelqu'un avec lui Yuichi a l'impression que cet espace infini se réduit. Le japonais se demande encore pourquoi après avoir presque tout quitté de son ancienne vie il ne peux pas se soumettre à l'idée que ses conditions de vie seront définitivement moins bonnes.

Shizko s'était avancée vers la baignoire qui était presque remplie. Puis se retourna pour aider Yuichi à enlever ses vêtements. Yuichi pensa qu'ils ressemblaient à un couple vivant ensemble depuis quelques temps. Alors qu'ils étaient encore de simples inconnus qui connaisaient seulement les noms et les secrets de l'autre.

Yuichi appréçiait ce moment parce qu'après tout la relation semblait avancer vers quelque chose de concret. Le vibreur de son portable le sorti de ses pensées. Gené il saisit le portable que lui tendait la jeune femme. C'était un simple message sans interêt d'un étudiant de l'université. Pendant un instant il maudit la personne qui lui avait envoyé. Si encore c'était un gérant de bar qui lui avait demandé de venir jouer il aurait pu être un peu moins contrarier et embarassé mais non ce message ne servait à rien. Yuichi laissa tomber le portable sur la pile de vêtements ce n'était pas le moment de se prendre la tête après tout. Il reprit où il en était et la robe de la jeune femme se retrouva par terre. Avant qu'il ne puisse faire quoi que se soit d'autre Shizko le stoppa dans ses mouvements. Yuichi se dit qu'il aurait peut être du la laisser se débrouiller toute seule dès le début puis se rassura en se disant qu'elle l'aurait stopper plus tôt si elle ne voulait pas de son "aide".

Alors que Shizko se dirigeait vers la baignoire, Yuichi ôta le dernier bout de tissu qu'il lui restait et se dirigea à son tour vers l'eau. En rentrant dans la baignoire il se retrouva face à Shizko qui le fixait. Il se figea un instant car tout le début de soirée dans le nightclub défila dans sa tête. Quand il l'avait vu attendre seule au comptoir, quand il lui avait payé un verre et surtout quand ils avaient dansé ensemble. Et la elle se retrouvait en face de lui, chez lui. Son coeur se mit à battre plus vite, cela voulait-il dire qu'il commençait vraiment à ressentir de nouveaux sentiments ?

Troublé par cette pensée il acceléra le mouvement et s'installa aux côtés de la jeune femme. Qui elle, se colla légèrement contre son bras. Yuichi ferma les yeux quelques secondes, la température de l'eau était parfaite et la musique ainsi que la présence de la jeune femme avait un effet apaissant sur lui. Sa colère semblait s'être envolée.

" Oui, il faudrait faire ça plus souvent. "

Et encore une fois, malgré que se soit innabituel chez lui, il ne pu cacher le fond de sa pensée. Et pour la première fois de la soirée il ne regrettait pas d'avoir été sincère.
Yuichi sentit la tête de la jeune femme se poser sur son épaule. Il eut un léger sourire sa colère était vraiment partie et en plus de ça il se sentait bien comme ça.

" Shizko ? "

" Parle moi de toi "

Ce n'était pas un orde, non il venait de demander ça d'une voix douce, le jeune japonais voulait en savoir plus sur elle. Il n'était pas la pour lui faire subir un interrogatoire, il ne cherchait pas non plus à savoir tous les détails de sa vie privée. Peut importe ce qu'elle lui racontait, Yuichi souhaitait l'entendre parler d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Contenu sponsorisé »





MessageSujet: Re: A night not like the other ~

Revenir en haut Aller en bas

A night not like the other ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Midnight Ikebukuro :: # IKEBUKURO. :: Lieux divers :: Nightclubs-