AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

What the fuck ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



☆ avatar : Yang Yosoeb
☆ Etudes/emploi : Barman


MessageSujet: What the fuck ?! Mar 21 Fév 2012, 1:11 pm

    15h30, Tokyo, quartier en contre bas d’ikekuburo. Un jeune homme souffla longuement en se relevant, ayant passé tout l’après midi sur un des projets qu’il devait « finir » pour ses cours d’art. Il regarda son travail d’un oeil expert, et sourit fièrement devant le tableau appellé « l’oeuvre noir ». Le sujet consistait à représenter une oeuvre noire, n'importe quoi, l’esprit, la liberté, les cauchemars... Pour shiwo, 18 ans, l’oeuvre noire était une chose tel un nuage, sans forme mais élegant. Cette chose fais la rencontre d’un petit personnage, noir lui aussi. Et Shiwo voit cela tel un corps se liant à son âme. Il s’ébouriffa les cheveux en chantonnant une des chansons à la mode qui passait à la radio. D’un geste sûr et habituel, il releva l’immense toile et la calla contre le mur, puis il enleva son t-shirt et le balança dans un coin, fila vers la petite salle de bain du studio et se faufila sous la douche brûlante après avoir retirer le reste des ses vêtements, accessoires, etc...

    C’est un quart d’heure plus tard, 16h00, qu’il s’était rhabillé avec un sarouel, un pull en laine et un bonnet noir, armé de son ipod, un carnet, quelques crayons, son téléphone, ses clés, qu’il sortit de son appartement le pas sur, mais sur, sur d’aller nul part. Le jeune homme adorait partir en vadrouille, ne sachant pas trop ou aller, divaguer, laisser filer ses pensées, immortalisés en quelques croquis rapides des scènes de la vie de tout les jours. Shiwo marchait dans les rues de Tokyo, ni déserte ni bondée dans ce coin de Tokyo. Ses pas l’emmenais dans le quartier d’ikekuburo, un quartier ou il adorait s’assoir sur un des bancs du parc, sur les petites places, et même parfois dans des cafés, et dessiner ses gens qui boivent joyeusement, à plusieurs, ou seul dans leurs pensées. 

    Il se dirigea non vers le bar ou il travaillait, mais le petit café quelques rues plus loin. Le brun leva la tête pour regarder le ciel bleu, il souriait surement niaisement, ici au milieu de la rue, les cheveux ébouriffé par le vents et les mains se balançant comme un poussin, mais tout allait bien, alors pourquoi ressembler à tout ses passants pressés et déprimés ? Cette pensée le fit encore plus sourire, et c’est en fredonnant la mélodie d’une chanson de Nickelback, qu’il arriva dans la fameuse rue. Il devait la traverser en entier pour atteindre le café du coin, mais Huzume s’en fichait, sachant qu’un bon cacao l’attendait avec une crêpe au sucre. Rien que d’y penser, le jeune homme en avait des étoiles dans les yeux, bien que son péché mignon sont les cookies. 

    16h27, devant ce café ou il arrivait, sur la terrasse, il y avait foule. La bonne humeur de Shiwo n’était pas la seule, car c’est en arrivant devant le café qu’un jeune homme lui sauta dessus en parlant beaucoup trop vite. Shiwo ne comprenait rien à cause de la musique dans ses oreilles, et tout ce qu’il trouva à faire, c’est se retourner pour regarder le jeune inconnu de face, après avoir enlever un de ses écouteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Oignons-carnivores.trumbl.com



☆ avatar : Sakurai Sho
☆ DC : Nopppeee
☆ Etudes/emploi : Etudes de Danse


MessageSujet: Re: What the fuck ?! Jeu 23 Fév 2012, 1:49 pm

    Enfin. Enfin ils allaient avoir une belle journée pour s'amuser et se changer les idées après cette terrible histoire de meurtre. Son petit ami s'était fait injustement emprisonner et lui avait manqué de mourir d'apoplexie tant il avait été les nerfs pendant tout le temps qu'il avait fallu pour s'arranger pour faire sortir légalement le blondinet de prison.

    Les choses n'étaient pas encore terminées malheureusement, les vrais meurtriers n'étaient pas a l'ombre, et le petit Kamiya était un témoin clé dans l'affaire. C'était bien pour cela qu'il avait demandé a son ami de veiller sur lui quand il n'était pas près de lui, car comme il avait prit énormément de congés sabbatiques pour rester auprès de son petit ami alors il avait prit énormément de retard sur les cours a l'université. 

    Ce matin la, donc, il dut se lever avec la sonnerie stridente du réveil à 8h du matin. Il rassura Kamiya et lui dit de se rendormir en l'embrassant avec douceur, et lui rappela leur rendez vous dans l'apres midi. Il sourit doucement devant son petit gémissement endormi, alors qu'il se tournait sur le coté pour se replonger dans le sommeil du juste.

    Le japonais se prépara un petit déjeuner rapide, avec des tartines et juste un petit bol de lait chaud avant d'aller prendre une douche et s'habiller. Il pensa a prendre une tenue a passer en sortant du conservatoire dans l'apres midi.

    Puis il s'en alla pour 9h. La journée passa trop lentement a son goût. Tant qu'il était dans les cours les plus pratiques comme la danse moderne ou le hip hop, il pouvait se concentrer sur autre chose que sur leur rendez vous en fin d'après midi. Alors bien qu'il adorait ce qu'il faisat au conservatoire, il fut tout heureux de partir dans les premiers pour se réserver une douche avant de se changer en une paire de jeans noirs et un pull a col roulé et enfila ses bottes avant de filer dans la rue et se diriger en sifflotant comme un idiot jusqu'au point de rendez vous avec son petit ami.

    Il arriva dans le quartier ou il devait retrouver son petit ami dans un petit café au coin de la rue. C'était un petit établissement qui donnait sur la rue, dans le plus vieux quartier de Tokyo, et donc le moins encombré de toute la ville. C'était une petite échoppe d'inspiration italienne, avec des tables et des chaises couvertes de tissu. Pas vraiment le genre de café auxquels ils pouvaient passer en temps normal, mais c'était une grande occasion. 

    Il l'aperçut juste en face de lui, entrain de l'attendre.Rayonnant de bonheur, il le rejoignit et passa ses bras autour de sa taille en l'attirant contre lui. 

    -Salut mon ange !!! Comment vas tu ? Tu n'as eu aucun problème ?

    Il le fit doucement pivoter pour l'embrasser, lorsqu'il se rendit compte que quelque chose clochait. Il ne savait pas si c'était quelque chose dans sa façon de se raidir, ou le regard de totale incompréhension qu'il lui lança, mais il le lâcha rapidement et fit deux ou trois pas en arrière avec des yeux comme des soucoupes.
    Pourquoi est ce qu'il y avait deux Kamiya ? Parce que l'instant d'après, il vit le vrai Kamiya apparaitre dans son chant de vision. 

    -Tu...toi....vous !! Tu n'es pas Kamiya ! Kamiya !

    Il se tourne vers le blondinet, son petit ami, avec un air d'incompréhension totale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN - LIKEABOSS
avatar



☆ avatar : Yang Yo Seob
☆ DC : Je suis unique :3
☆ Etudes/emploi : Feignasse à plein temps :3


MessageSujet: Re: What the fuck ?! Ven 24 Fév 2012, 7:24 am

    Tu parles d'une nuit. Il avait encore mal dormi, du moins, il avait eu du mal à s'endormir. Cela ne faisait que quelques jours qu'il venait de sortir de cette foutue cellule ou il allait se laisser mourir si on l'accusait encore de meurtre, il était fatigué, il avait perdu un pu de poids de fait qu'il refusait d'avaler quoique ce soit matin midi et soir, pour ce qu'il recevait à manger ça ne changeait pas grand chose au final. Il s'était énormément affaiblit et ses poignets avaient souffert, oh oui, les bleus n'allaient pas partir tout de suite et il allait sûrement avoir de fines cicatrices. Enfin bon, il avait finalement réussi à s'endormir vers les 4h du matin. Cela ne faisait donc que quatre heures qu'il dormait lorsque le réveil de son aîné le fit légèrement sursauter. Ah, c'est vrai, il retournait en cours. Satoshi s'en voulait d'ailleurs de lui avoir fait raté autant. Alors qu'il ouvrit à moitié les yeux il les referma immédiatement lorsque son petit l'embrassa doucement, le plus jeune sourit légèrement et ne put répondre autrement que par un petit gémissement plus qu'endormi quand Toru lui rappela qu'ils avaient rendez vous plus tard dans la journée. Il ne risquerait pas de l'oublier, il se retourna alors et retomba dans les bras de Morphée en moins de deux secondes. Le plus jeune eut un léger sourire.

    Il était maintenant 10h et le blondinet se faisait allègrement lécher le visage par l'adorable petit chien de son aîné. Il râla un peu le temps d'être au moins à moitié réveillé et caressa doucement la boule de poil qui avait l'air en pleine forme. Le jeune homme sourit légèrement et finit par se lever. Une fois debout il alla au salon et attrapa son chaton pour lui faire un câlin avant de le reposer doucement sur le canapé. Il se dirigea ensuite vers la cuisine et prit un petit déjeuner rapide, il n'avait pas très faim, à force de ne presque rien manger son estomac s'y était habitué. Une fois le petit déjeuner terminé il rangea ce qui lui avait servit et alla se glisser sous la douche, rien de mieux pour se réveiller. Lorsqu'il sorti de cette dernière il était parfaitement réveillé. Il s'habilla d'un buggy en jean, d'un T-shirt large et d'un simple gilet. Il fit un léger sourire en entendant le chiot lui tourner atour en brayant.

      Ouiii d'accord, calme toi ..


    Il ne pouvait pas résister et le chiot avait sûrement envie de se promener il n'avait pas du sortir souvent ces dernier temps, encore une fois à cause de lui. Le jeune homme soupira et alla chercher la laissa de Yuki avant d'aller dans l'entrée pour enfiler ses chaussures et sa veste, il enfila également des mitaines et se mit accroupie pour attacher le chiot qui n'en pouvait plus d'attendre. Le blondinet sorti alors et alla dans le parc, il faisait beau, tant mieux. Une fois arrivé au parc il alla se poser dans un coin d'herbe et détacha doucement le chiot pour qu'il puisse un peu courir, il l'observa avec un sourire et ne le quittait pas du regard. Il pensa alors à son petit ami et fit un nouveau petit sourire en sachant qu'il allait le revoir un peu plus tard dans la journée. Ils avaient beau se voir souvent, ils n'avaient pas toujours l'occasion de sortir, encore moins cs dernier temps, où ils avaient passé le temps dans une cellule pour l'un et à faire des aller retour pour l'autre. Rien que d'y penser, son sourire s'effaça, il soupira légèrement et s'allongea dans l'herbe pour ensuite lever les yeux vers le ciel. Alors que le chiot venait vivement de lui sauter dessus il se redressa alors pour jouer avec lui. Le plus jeune rit légèrement en le regardant tourner en rond puis s'amusa à lui lancer un bâton pour qu'il le lui ramène. Il regarda l'heure, cela faisait déjà deux heures qu'ils étaient dehors.

    Il venait de rentrer, il s'était senti observé tout le long du chemin, ce qui l'avait un peu angoissé. Et si c'était les meurtrier qui l'avaient trouvé et qui le cherchaient pour qu'il ne les dénonce pas ? Non, non non non ça ne pouvait pas être ça. Ils ne l'avaient pas et en le connaissaient pas comment pouvaient ils le retrouver ? Bonne question. Le jeune homme soupira et alla se poser sur le canapé, il voulut regarder la télévision mais la fatigue eut raison de lui et il s'était rendormi sur ce même canapé avec son chat pour couverture. C'est alors que son portable le rappela à l'ordre en le tirant de son sommeil, combien de temps avait il dormi ? Trois heures, il était maintenant 15h30, le jeune homme allait se redressait lorsqu'il sentit la boule de poil sur son ventre, il fit un léger sourire et prit doucement Shadow dans ses bras pour se redresser et le reposer sur le canapé. Il alla ensuite se préparer même s'il n'avait pas grand chose à faire. Il attrapa ensuite son téléphone et l'enfourna dans sa poche puis il prit son MP4 et mit les écouteurs dans les orifices qui lui servaient d'oreilles. C'est alors avec la musique qu'il s'apprêtait à partir, il fut alors attiré par le couinement du chiot. Il soupira légèrement et se mit accroupie pour le caresser, il lui demanda alors de garder la maison mais ce dernier n'était pas de cet avis, il avait l'air de vouloir le surveiller lui plutôt qu'un appartement qui ne craignait rien. Le plus jeune soupira alors, il était trop faible pour résister contre quoi que ce soit, il reprit alors la laisse du chiot et l'attacha pour sortir. Une fois dehors, il mit ses mains dans ses poches et avança lentement, de toute façon il avait le temps. Il se sentit à nouveau observé mais n'osa pas se retourner pour savoir qui l'avait à l'œil. Il soupira légèrement, le nez dans son écharpe et continua d'avancer.

    Il arriva alors au lieux de rendez vous il devait être à peu près 16h30, il n'avait pas vraiment fait attention. Il avait l'air d'être à l'heure puisqu'il aperçu son aîné un peu plus loin dans la rue. Il s'apprêtait à accélérer le pas pour le rejoindre lorsqu'il vit une autre silhouette qu'il ne connaissait pas. Qui était cet homme et pourquoi est ce que son petit ami l'enlaçait il ? Non pardon, pourquoi est ce que son petit ami s'apprêtait à l'embrasser. Il s'arrêta net et sursauta légèrement en entendant Yuki aboyer, il le regarda alors et lui demanda doucement de se calmer même s'il savait qu'il n'avait pas vraiment d'autorité sur lui. Il se rapprocha alors et put entendre les paroles de son aîné. Ah ben non ça c'était sur, cette personne n'était pas Satoshi puisqu'il était là ! Le jeune homme se demanda alors comment il était possible qu'il le confonde avec quelqu'un ? Ou bien était cette personne qui venait de lui sauter dessus, il n'en savait rien il la voyait de dos, en tout cas, qui que ce soit il s'en méfierait. Il tourna alors le regard vers son petit ami qui venait de l'appeler et qui le regardait avec un air d'incompréhension total. Ben.. Quoi ? Il se rapprocha alors d'eux et fixa son aîné avant de regarder la personne en face de ce dernier. Il se surprit alors à pouvoir agrandir ses yeux de la sorte. Une clone ! Le jeune homme se tourna légèrement pour être face à lui et manqua de tomber à la renverse lorsque Yuki passa rapidement derrière lui, il tomba légèrement sur son aîné et tourna la tête vers se dernier. Il avait maintenant comprit pourquoi son aîné l'avait confondu, du moins c'est ce qu'il pensait. Il tourna alors à nouveau le regard vers l'inconnu qui semblait tout aussi étonné que lui et surtout un peu sous le choc, il fit un léger sourire. Il comprenait parfaitement que l'agissement de Toru envers ce dernier avait du le surprendre plus qu'autre chose, il l'avait aussi été à la première fois qu'il l'avait embrassé après tout. Le jeune homme voulu alors détendre un peu l'atmosphère avant de poser des questions à cet inconnu.

      Je sais, ça surprend toujours au début.


    Il rit légèrement et le regarda alors plus sérieusement. Il voulait savoir de qui il s'agissait et pourquoi est ce qu'il lui ressemblait comme deux goutes d'eau. Était ce son sosie ? C'était possible, mais comment se faisait il qu'il ne l'avait jamais vu ? Quand même à Ikebukuro il n'y avait pas trente cinq coréens blonds, il l'aurait remarqué à un moment ou à un autre. Le jeune homme ne pouvait même pas concevoir l'idée que ce soit son jumeau, non, il était fils unique, ses parents adoptifs l'avaient trouvé seul.

      On peut.. Savoir qui tu es ?

_________________



« Même les étoiles dans le ciel de la nuit nous bénissent. Si je t'ai juste toi, alors je chante. Même si la pluie froide et le vent ou la nuit noire arrivent, mes sentiments ne changeront pas, je te le promets »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



☆ avatar : Yang Yosoeb
☆ Etudes/emploi : Barman


MessageSujet: Re: What the fuck ?! Mer 16 Mai 2012, 7:14 am

    Shiwo eu un geste de la tête vers l'arrière quand le brun se rapprochait pour l'embrasser, surement. Puis ce dernier eu le même réflexe que lui, et ouvrit de grand yeux rond, globuleux, comme si il avait vu un extra-terrestre. Le jeune blond réfléchit à toute vitesse, les yeux aussi écarquillées que l'inconnu en face de lui. Toujours les yeux rivés sur lui, shiwo le vit faire un aller-retour regard pour lui et quelque chose ou quelqu'un derrière lui. L'apprenti-artiste eu un sauté au niveau du cœur, et se demandais si... Il tourna la tête pour regarder derrière lui et vit approcher un coréen, blond, exactement comme lui. shiwo se retourna vivement, choqué, et se demanda si il avait enfin trouvé la raison de sa venue au japon : son jumeau.

    Le petit brun fit sursauter shiwo quand il s'écria :

    -Tu...toi....vous !! Tu n'es pas Kamiya ! Kamiya !

    Il vit arriver son clone à côté de l'inconnu, qui faillit tomber à cause de la laisse de son petit chien qui s'enroulait autour de lui, et c'est quand il se redressa que shiwo aperçu un petit sourire sur le visage de son double. Il souriait, cela voulait-il dire qu'il était au courant? Que sa ne le surprenait pas du tout?

    - Je sais, ça surprend toujours au début.
    On peut.. Savoir qui tu es ?

    Huzume-kun n'avait pas entendu la petite gène dans la voix du blond, et ferma les yeux quelques secondes, avant de les ouvrir à nouveau. Il porta son regard sur le blond, puis l'inconnu qui avait faillis l'embrasser, puis sur le blond. De toute évidence ils sortaient ensemble, se qui veut dire que son frère, si il l'est effectivement, et que le doute est peu valable, était homosexuel. Shiwo eu un petit sourire également, ravi d'apprendre des choses sur son double. puis claqua dans ses main d'un geste vif, et secoua légèrement la tête pour remettre ses cheveux en place :

    - Euh... Je m'apelle Shiwo! tu doit être Satoshi...non?

    Shiwo posa sur son "frère" un regard chaleureux, fraternel, comme si en le voyant simplement, était déjà persuader que c'était lui. Il regarda ensuite le brun, qui était toujours sous le choc, et rit doucement à son regard globuleux. Le petit artiste se dandina d'un pied sur l'autre en regardant son clone. Il le détailla rapidement, mais d'un oeil expert : Il avaient le même nez, les mêmes yeux, la même bouche, la même forme du visage... jusqu'au cheveux, ou bizarrement satoshi avait lui aussi les cheveux blonds. Le jeune homme soupira doucement, stressé et soulager à la fois. Est-ce vraiment lui? En un mois, il l'aurait donc déjà trouvé? Il détailla ensuite le style de son frère, buggy et gilet simple, son frère était beaucoup moins extraverti que lui on dirait. Il avait l'air beaucoup plus calme que lui également. Il planta son regard dans celui de son double, et tenta de lire en lui, naïvement, comme il pensait que c'était pour tout les jumeaux. A nouveau, le jeune coréen sourit bêtement à ces pensées, et arrêta directement après avoir commencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Oignons-carnivores.trumbl.com



☆ avatar : Sakurai Sho
☆ DC : Nopppeee
☆ Etudes/emploi : Etudes de Danse


MessageSujet: Re: What the fuck ?! Sam 02 Juin 2012, 3:18 pm

    Pendant quelques minutes, le plus vieux des trois eut l'impression d'avoir perdu la tête. Mais qu'est ce qu'il lui arrivait exactement ?! Pourquoi est ce que la personne devant lui, et qui ressemblait comme deux gouttes d'eau à son petit ami, lui semblait comme un étranger ? Quelque chose dans son regard, peut être, le fit subitement reculer et prendre conscience qu'il était entrain faire une bêtise.
    Entendre Yuki aboyer un peu plus loin lui confirma qu'il avait fait une grosse bévue. 
    Alors, il se retrouva avec deux Satoshi. Deux minuscules japonais blonds et adorables, bien que son coeur ne battait que lorsqu'il regardait celui qui se tenait plus loin, à les regarder avec un air tout aussi choqué que le sien. 
    Mais qu'est ce que cela pouvait bien vouloir dire ?
    Il y a certaines personnes qui pensent qu'il existe dans ce monde des personnes qui nous ressemblent parfaitement. Autre que les jumeaux, ce sont les némésis. Se pourrait il que par l'opération de je ne sais quel hasard farceur la némésis de son petit ami se trouve justement dans cette ville ?
    Toru n'y croyait pas des masses, et l'autre explication à ce qu'il était entrain de se passer était : Satoshi Kamiya avait un jumeau. 
    Mais la aussi, il le saurait non ? Il ne lui aurait pas caché quelque chose d'aussi énorme...et surtout il ne voyait pas pourquoi est ce qu'il devrait se sentir obligé de lui cacher.

    Il se dépêcha d'aller libérer son petit ami de son chien qui commençait à le transformer en saucisson géant, et pendant quelques secondes, détourna son attention de son compagnon et de cet étrange phénomène, qui le choqua à nouveau peu importe combien de temps il avait eut pour s'y habituer.
    -Kamiya... Tu saurais m'expliquer ? Lui demanda t'il en clignant frénétiquement des yeux.

    - Je sais, ça surprend toujours au début. 
    On peut.. Savoir qui tu es ?

    Ah bah, apparemment il était tout aussi perdu que lui, ce qui était aussi rassurant. 
    Alors il braqua son regard noir sur l'"autre" Kamiya, qui semblait bizarrement transporté de bonheur, presque soulagé de voir son double. Ouah, comme c'était étrange.
    Il sursauta quand l'inconnu frappa dans ses mains et il crut y distinguer une touche de différence déjà, dans le caractère des jumeaux. Kamiya semblait plus calme et introverti que son double, étrangement. 
    - Euh... Je m'apelle Shiwo! tu doit être Satoshi...non?

    Le pauvre japonais se sentait perdu au possible, mais surtout, il avait soudainement la sensation d'être de trop, parce qu'il aurait fallut etre idiot pour ne pas comprendre que quelque chose d'important se déroulait à cet instant. C'était une réunion de famille pour le moins originale.
    Il passa un bras autour de la taille de son petit ami, comme pour le soutenir si il lui prenait l'envie de s'évanouir. Mais il se tut, bien que l'envie de poser un bon millier de questions à cet inconnu soit si violente qu'il dut se mordre légèrement la lèvre. 
    -Kamiya ? Ça va ?
    Demanda le jeune homme en se penchant vers lui, inquiet qu'il ne fasse un malaise ou quelque chose comme cela sous le coup de la surprise.
    Tu regardes trop de dramas...
    Se dit il subitement.



 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN - LIKEABOSS
avatar



☆ avatar : Yang Yo Seob
☆ DC : Je suis unique :3
☆ Etudes/emploi : Feignasse à plein temps :3


MessageSujet: Re: What the fuck ?! Lun 04 Juin 2012, 3:08 pm

Le voilà, là dans la rue, face à son parfait double. Comment est ce que cela pouvait être possible. Il ne comprenait absolument rien à ce qu'il se passait et avant qu'il ne s'adresse à cet inconnu son aîné lui demandé s'il pouvait lui expliquer ce qu'il se passait. De toute évidence il n'en savait strictement rien. Le jeune homme sursauta légèrement lorsque son double frappa dans ses mains, il le regarda alors interloqué. Qu'est ce qui le mettait de si bonne humeur tout d'un coup, Satoshi l'observa alors. De toute évidence il lui ressemblait parfaitement au niveau physique mais de ce qui était du caractère il était quelque peu différent. Mais.. Comment connaissait il le nom du g-boy ? Alors il le connaissait déjà ? Pourtant il ne s'étaient jamais vu. Le blondinet resta bouche bée, comment cela pouvait il être possible ? Alors ses parents adoptifs lui auraient encore mentit, sur un sujet tout de même assez important. Il eut un mouvement de recule lorsque l'individu qui se trouvait face à lui sa rapprocha de lui. Que tentait il de faire ? Lire en lui peut être ? Shiwo, il n'en avait jamais mais vraiment jamais entendu parlé, de plus ça ne devait pas faire longtemps qu'il était à Ikebukuro sinon il l'aurait remarqué non ? Était il venu dans le but de le retrouver ? C'était un peu trop d'un coup pour lui, ou du moins trop bizarre. Totalement perdu, il se surprit à sursauter lorsque Toru passa un bras autour de sa taille, ça l'avait quelque peu.. réveillé.

Son cerveau tournait à cent à l'heure, il réfléchissait encore et encore à la situation. Il n'en revenait toujours pas, alors cet individu était son jumeau, un vrai jumeau ? Comment pouvait il en être certain ? Il n'en savait rien, une fois de plus. Alors qu'on lui demanda s'il allait bien le jeune homme tourna légèrement le regard « Hein ? » Wow, plus perdu que ça on fait pas. « Euh.. oui.. enfin je crois.. » Oui, en effet il croyait aller bien, à vrai dire il était toujours aussi paumé. Le blondinet tourna ensuite le regard vers son double « Euhm... Tu.. me cherchais ? » C'était plutôt idiot comme question. C'est vrai, s'il connaissait son nom c'était qu'il avait cherché des informations sur lui, non ? Ouais, si ça devait être ça. Alors ça voulait dire qu'il connaissait leurs véritable parents ? Mh.. Ce qui n'était pas logique.. Pourquoi sa mère aurait elle abandonné un jumeau sur deux ? Non c'est pas possible. Et puis pourquoi l'aurait elle abandonné lui ? Non, Satoshi tu peux pas te permettre de penser comme ça, l'égoïsme c'est pas ton truc. Bon, il fallait qu'il se remette les idées en places, le jeune homme soupira légèrement. Il baissa un moment la tête puis la releva rapidement « Bon.. Si on s'asseyait ? » Ouais, ça c'était bien pour commencer, s'asseoir. Le jeune homme fit un sourire et alla se poser à la table la plus proche, posant ses coudes sur cette dernière il prit sa tête entre ses mains. Lorsqu'il entendant les chaises prêt de lui bouger il releva lentement la tête et plongea son regard dans celui de son double. Pas de doute, c'était bien son jumeau.

Satoshi soupira légèrement avant de reprendre la parole « Alors.. On est jumeau ? » Bien que ça lui fasse drôle de dire ce mot là, il devait se rendre à l'évidence. Alors sa mère n'aurait pas abandonné un enfant mais deux, et en plus elle les aurait séparé ? Quel genre de femme était aussi cruelle pour faire ça. Le blondinet ne savait plus quoi penser, il ne comprenait pas pourquoi sa mère les avait abandonné, ou pourquoi est ce qu'il n'a jamais été au courant qu'il avait un jumeau, ses parents adoptifs le savaient ils ou non ? Trop de questions, beaucoup trop. Il ne savait ni quoi dire ni quoi faire, encore un soupire et il posa sa joue sur la table. « J'y comprends rien... Plus rien.. » Encore une nouvelle épreuve pour lui, l'histoire du meurtre n'était pas encore terminé qu'un nouveau poids venait se poser sur ses épaules. Que penser de ça..

_________________



« Même les étoiles dans le ciel de la nuit nous bénissent. Si je t'ai juste toi, alors je chante. Même si la pluie froide et le vent ou la nuit noire arrivent, mes sentiments ne changeront pas, je te le promets »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Contenu sponsorisé »





MessageSujet: Re: What the fuck ?!

Revenir en haut Aller en bas

What the fuck ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Midnight Ikebukuro :: # IKEBUKURO. :: Lieux divers-