AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



☆ avatar : Kim Ki Bum ;; Key des SHINee.
☆ DC : En aucune façon.
☆ Etudes/emploi : Dealer en soirée, Etudiant en littérature la journée lorsqu'il n'est pas trop camé. Reluisant n'est-ce pas ?


MessageSujet: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 1:06 am

only you
Je m'appelle Choi Ihn Hyuk et j'ai Dix-huit ans. Je suis Homosexuel et également fiancé. Je suis né le 31 octobre 1993, à Séoul. Je suis donc Scorpion et A-
Concernant mes occupations, je suis dealer la nuit, étudiant en littérature le jour.
J'appartiens au groupe Habitants, et je suis incarné par Kim Ki Bum, Alias Key des SHINee.
★★★

Caché(e) derrière mon écran, je suis celle qu'on surnomme Shei', et j'ai dix-huit ans.
J'ai connu le forum via une demande de partenariat d'un forum ou je suis, et je serai présente 6 jour sur 7. Niveau rp, je suis plutôt expérimenté, dirons-nous. Bien que je ne me juge pas. De plus, je joue un inventé et c'est mon 1er perso.
tell me your story

Caractère
D'un côté il y a le bon revers de la médaille, et de l'autre le mauvais. Mais souvent, les deux opposés se rejoignent.

S'il fallait vraiment décrire Ihn Hyuk, il faudrait prendre deux états d'esprit totalement différent de sa personne. Deux vies, d'une double facette étonnante. Mais à le décrire, il n'en reste pas moins le même individu. Avec les mêmes galères, les mêmes soucis lui restant toujours à l'esprit.

En journée, il fait parti de la classe des étudiants qu'on décrirait.. « Renfermé », « Introverti ». Le genre d'adolescent qu'on mettrait dans un lot d'étudiant-qui-passe-ses-journées-à-plancher. Qui se cache derrière de grande lunettes, qui se replie sur lui-même au moindre contact humain. Le genre de type, qui sourirait timidement pour mieux se taire face aux interrogations qu'on lui poserait. Le genre d'idiot, qu'on dirait trop timide pour vivre sa vie, trop sage. Et pourtant.. Ce n'est que voir ce que l'ont veut voir de lui, car en étant ainsi il en tire parti. Ce qu'il cherche ? S'éloigner de ses gens écœurant, de cette population curieuse et nombriliste qui n'a cure des autres. Qui s'intéresse à vous pour parler d'eux, et qui vous sourit en vous crachant dans le dos par derrière. Ihn Hyuk n'aime pas le monde, la mentalité grandissante de celui-ci. L'approcher lorsque le soleil est levé, reste une chose s'avérant compliquée. Mais une fois la nuit tombée, le voile se baisse. Laissant son côté studieux bien réel, devenant dès lors celui qu'il a envie d'être, ou plutôt.. Celui qu'il est.

Le jeune homme.. Est un garçon avant tout, perfectionniste. D'une imagination folle ou à lui seul il pourrait se recréer un univers, chose qu'il a souvent fait étant enfant. S'imaginant disparaître dans des contrées dont il en oubliait le nom, tant la beauté de l'endroit ou il existait lui échappait. Encore aujourd'hui, sûrement sa façon lunatique de penser lui vaudrait des commentaires comme.. « Reviens sur terre, tu es à l'ouest mon gars ». Pourtant, il ne se dérange pas de cela. Il sait comment va le monde, comment il tourne. Il sait ce qu'il vaut à la lueur de ses yeux et ça lui suffit, il n'a guère besoin des avis des autres pour se satisfaire. Chacun ses pensées, sa façon d'aimer les choses. Comme il le dirait. Car il n'est pas non plus stupide, Oh loin de là même. Il sait ruser, jouer d'intelligence bien plus que de sa force. Force, quasiment inexistante de sa part justement et il ne s'en leurre pas.

Très tôt, Ihn Hyuk à du apprendre à se débrouiller seul. Ce qui fait de lui quelqu'un de particulièrement autonome, bien que par pour autant adulte. Il s'avère que si on le connait - Et là c'est tout un défi pour y arriver -, il se montre très enfantin et.. Souriant. Oui, souriant. Tant pourra-t-on le voir avec une expression continuellement blasée ou pas une seule fois ses dents se montrent, seul il n'est pas ainsi. Il n'est pas quelqu'un dont le regard semble éternellement vide d'émotions. Au contraire, les émotions gorgent en lui et bouillonne avec intensités. Mais pour les ressortirent, il n'y a rien de plus compliqué pour lui qu'en public. Sauf peut-être ses larmes, perlant à tout va pour ainsi dire bien que pas forcément sous un sentiment de tristesse. Pourtant, l'insensibilité ça le connait. Se montrer de marbre face aux durs défis de la vie, et pourtant plus fébrile lorsqu'il s'agit de petits détails l'affectant. La logique ? S'il en avait, il vous en informerait c'est un fait. Et toute cette description là, souligne parfaitement que l'adolescent est quelqu'un de dur à comprendre. Bien qu'il soit plus aisé de l'approcher lorsqu'il sort la nuit, qu'il deal, qu'il fait ce qu'il doit faire sans se demander s'il aime ou non.. Il reste parfaitement inaccessible, et sans exception journée, comme soirée.

Pour décrire quelques anecdotes le personnalisant.. Et pour terminer. S'il tient comme ça la distance, c'est car il est plus ou moins.. Insomniaque. Il a aussi la fâcheuse manie digne d'un kleptomane de dérober ce qui ne lui appartiens pas.. Autrement, il a une tendance allergique à la télévision. Il est fou des animaux et en a cinq : Trois chats, Un lapin et même un fennec qu'il a apprivoisé.. Et pour conclure sur une note faut-il préciser non joyeuse : Il a peur du sang et de la mer. Et pourtant, il aime l'eau. Mais dans le fond, faudrait-il si peu de lignes pour exprimer qui il est.

Physiquement.

Taille ~ 1 m 76.
Poids ~ 54 Kg.

Il a quelques cicatrices. Une sur l'omoplate en travers, d'une dizaine de centimètre de long, et assez fine. Une autre à l'aine plus modeste d'environ trois à cinq centimètres cette fois, et quelques entailles sur l'intérieur des cuisses très légères mais visibles. Autrement, on peut voir une marque d'un mégot de cigarette sur un de ses poignets.

Piercings ~ Un au nombril, et à la langue et tout le long du cartilage d'une oreille.
Tatouage ~ Une silhouette noire d'un chat, dormant sur un croissant de lune doré. Il se trouve derrière l'oreille, et il est particulièrement petit mais tout de même légèrement voyant.

Biographie
« Qu'est-ce qu'on va faire bon sang, qu'est-ce qu'on va faire Lucia ! »

Un vase fut projeté au mur grisâtre, le son du verre transperçant les cris dans la pièce. Une femme tenant dans ses bras, une jeune garçon en triturant de ses doigts sales sa chevelure noisette. L'homme venant dès lors de rejeter l'objet, se tourna vers son enfant, et son épouse. L'ambiance était insipide, les alentours étaient nauséeux. D'aller retour, en aller retour les voix s'élevaient.

« Me regarde pas comme ça, j'en pouvais plus et t'avais cas la planquer mieux que sous la banquette, chéri. »
« Putain, tu fais chier !.. Foutue traînée, tu pouvais pas vendre ce qu'il reste de ton cul au lieu de t'occuper de ce merdeux en te faisant ce qu'il reste de MA coke ?! »
« Eeh, c'pas ma faute si tu savais pas enfiler un préservatif mon chéri. Fallait bien que je me remonte le moral un peu, m'occuper du mioche c'est chiant. »

Et pendant ce temps, Le gosse assis aux creux des genoux de sa mère observait le petit écran de la télé comme si elle était plus digne d'intérêt. Ce monde ? C'était son monde. Fait d'un appartement au quatrième étage, d'un deux pièces bouffé par les rats et toute sorte de nuisible. D'un canapé déchiré, de drogue, d'une odeur d'herbe et de sexe infestant l'espace réduit et éclairé par une toute petite fenêtre. A cinq ans, il n'avait jamais mis un seul pied dehors. Et le tout début de son existence était bercée par maman se vendant, papa volant parfois en tuant. Qu'y avait-il de glorieux à ça ? Il l'ignorait. A cet instant là de sa vie, il ne savait pas que l'extérieur existait. Que quelque chose de mieux s'y trouvait, simplement car il n'avait eu la curiosité de regarder. Non pas que ses parents lui en interdisait, seulement, intérieurement il avait toujours eu une grande crainte de ce qu'il y trouverait. Pour lui son quotidien était normal, comment ne pouvait-il pas l'être puisque ses yeux n'avaient vu que ça. Il fallut deux ans de plus, pour que Ihn Hyuk mette le nez dehors.

Mais qu'était l'extérieur pour lui, autre un univers encore plus grand aux ruelles lugubres et inquiétantes ? Rien. Il était né dans cet endroit fermé, ou rien n'a vraiment de beauté ou de sens. Ou des inconnus passent, rentrent à leur guise. Le dévisage, de regards dont il ignorait encore la signification à cette époque. Et là, c'était aligner un pied devant l'autre pour voir ce qu'il ne connaissait pas. Mais l'avenir l'avait fait grandir, bien trop vite.

A douze ans, Lucia Alias sa mère qu'il appelait par son prénom seulement.. Etait morte. Non pas d'overdose, elle avait la quarantaine et elle utilisait toujours sa carcasse et sa silhouette maigre pour un peu de remontant. Sauf que dans ce métier, on ne tombe bien évidemment pas toujours sur les bonnes personnes.. Et le bilan n'en avait été que plus épicé. Après une passe, le dealer ne lui avait pas donné son dû. Et c'est dans une tentative de vol inespéré, que finalement on l'avait retrouvée baignant dans son sang dans un conteneur. Son visage étant déformé, sûrement du à des coups de son agresseur contre un mur ou on y avait retrouvé son sang. Et à cette annonce, le jeune adolescent n'en était resté que plus indifférent qu'il pouvait l'être. Un certain temps. Car si les choses s'étaient progressivement gâtées dès sa naissance, elles ne firent que s'empirer durement dès lors que sa génitrice était sous terre. Car qui allait continuer l'affaire ?

Troisième journal,
<< 20 : 03 >> Le 11 novembre 2005.
Aujourd'hui, qu'y a t-il à dire, d'aujourd'hui. Les journées passent, à ne plus finir. Pourtant j'aimerai que le temps s'arrête. J'aimerai ne pas arriver au soir, j'aimerai vivre la journée. Lorsque je vois ses étudiants, ses adolescents de mon âge qui sourient.. Je me demande pourquoi. Dieu que je deviens avide de savoir ce qu'ils ont de plus que moi, avide de connaître autre chose que la nuit. Je n'en peux plus de ses vêtements trop courts, de ses hommes hideux, de leurs billets qui ne signifient rien pour moi. Un an déjà, et je n'en ai parlé que trois fois sur ses pages. La vérité c'est que je suis surement trop faible pour m'échapper. Trop faible pour renoncer. Je suis trop lâche pour cracher à la gueule de ses types, et j'ai bien trop peur de ce qu'il se trouve dans la rue après l'avoir côtoyée justement. Y finir, je n'ose l'envisager. Le paradis deviendrait l'enfer, bien que déjà j'y vois un goût amer. Je ne sais juste pas comment je tiens, ni pour combien de temps ce sera le cas. Je sais juste qu'à un moment je n'en pourrai plus, et advienne que pourra.

Troisième journal,
<< 15 : 42 >> Le 18 Février 2006.
Aujourd'hui, c'est le deuxième calmant qu'on m'injecte sous perfusion. Deux jours que je suis à l'hôpital à présent, et hier l'anesthésie m'a fait piquer du nez un bon moment. Le bilan ? J'ai l'épaule démise, des hématomes.. Et une cheville pas prête à être de nouveau utilisable avant un bon bout de temps. La raison ? Même sur un bête journal, l'envie me manque de l'énoncer. Et d'un côté, c'est pas comme si je m'en souvenais vraiment. Quelques infimes parties, que je préfère déjà oublier.. Je pense plutôt à ce qu'une infirmière m'a annoncée. D'ici peu je serai à l'orphelinat, d'ici peu on me demandera donc qui je suis. Mais je n'ai cure de ses regards de pitié, de ses préjugés sur moi et ou on m'a retrouvé. Je me fiche de tout ça, car je ne vois toujours pas ou est la vie, ou est le bonheur. Je le cherche plus depuis déjà deux mois, et on me dit que tout va aller mieux à présent. Comme s'ils connaissaient ce que j'ai vécu, comme s'ils étaient la parole divine. Ses personnes me gonflent, cet endroit me gonfle. Ce que je veux, c'est le manque qui pique dans mes veines. Ma réalité, mon rêve. Et Dieu, la douleur c'est ça. Je me retrouve à avoir un point commun avec mes parents, tout deux décédés. Peut-être que c'est là, ou je vais ?

Quatrième Journal,
<< 03 : 20 >> Le 2 mars 2009.
Aujourd'hui, je me suis fait arrêté. Je viens juste de sortir du commissariat, et il faut le dire.. J'ai eu chaud. Vraiment chaud. Je serai presque heureux de dire que finalement, je m'en sors sans cassure mais.. Je ne peux pas rester à Séoul. Je ne peux pas continuer de Dealer là-bas, comme je le fais depuis déjà quatre ans. Je vais donc devoir quitter la ville, laisser Young Soo, et partir ailleurs. Tokyo me tente bien, je dois l'avouer. Et puis au moins je pourrai continuer mes études.. Le temps me dira si j'ai bien fais je pense, là à l'heure qu'il est je fais mes valises. Sûrement que mon coloc' va me manquer un peu, je n'en sais rien. Je sais juste qu'on partagé le même bout de trottoir, et qu'il m'a beaucoup aidé enfin. Je compte continuer à faire ce que je fais, à être qui je suis. Et je crois que si un jour quelqu'un lisait ses cahiers, je serai vraiment mal barré. Là je dois dire que je n'ai pas vraiment le temps d'écrire, je dois m'en aller.

Welcome, Tokyo ~



Dernière édition par Choi Ihn Hyuk le Lun 24 Oct 2011, 7:34 pm, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN - LIKEABOSS
avatar



☆ DC : Kamiya Satoshi


MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 6:37 am

Bienvenue ! ~ ♥
Bon choix, Key *o*

Fighting pour ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://your-own-life.chocoforum.net/



☆ avatar : Kim Ki Bum ;; Key des SHINee.
☆ DC : En aucune façon.
☆ Etudes/emploi : Dealer en soirée, Etudiant en littérature la journée lorsqu'il n'est pas trop camé. Reluisant n'est-ce pas ?


MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 2:56 pm

    Eh eh, Thank youu *v* ~ ♥
    J'y bosse, j'y bosse :3 Le courage est en moiii.

    Et même que j'avance, Oh grand miracle !
    J'aurai terminée dans la soirée si ça se trouve.
    ( En même temps, Ki Bum .. ♥ )

    Ps : Avé toi, enfin un contexte qui change. Tu es mon dieu du moment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN - LIKEABOSS
avatar



☆ DC : Kamiya Satoshi


MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 3:11 pm

A la base j'étais en construction d'un banal forum city concentré sur le quartier de Shibuya, mais je l'avais laissé en plan parce que justement je trouvais ça trop bateau ... Puis j'ai eu une illumination en regardant Ikebukuro West Gate Park. Je voulais faire un truc basé au Japon ( mon autre forum étant en Corée ), centré sur un quartier de Tôkyô, donc ça collait !
Contente que le contexte te plaise donc =3 Ca permet de jouer des voyous et des personnes pas nettes sans que ça fasse louche et hors-sujet ^-^

Cool pour la fiche !
Et comme tu dis, Key *O*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://your-own-life.chocoforum.net/



☆ avatar : Kim Ki Bum ;; Key des SHINee.
☆ DC : En aucune façon.
☆ Etudes/emploi : Dealer en soirée, Etudiant en littérature la journée lorsqu'il n'est pas trop camé. Reluisant n'est-ce pas ?


MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 3:20 pm

    Eh bien, vive ton illumination ( bien que je ne connaisse pas Ikebukuro West Gate Park ). Tout se concentre trop sur des universités dans le rpg Asiatique, ou des contextes de stars.. Et puis, j'aime le design aussi ~ ♥
    (T'as vu comme je te mousse là ? oo' * jette des fleurs * )

    Sur ceux ~ Hey Oh, Hey Oh ~
    Au travail moi *v*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN - LIKEABOSS
avatar



☆ DC : Kamiya Satoshi


MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 3:21 pm

Ha ça tu me mousses bien, je vais prendre la grosse tête !
Ben je te le conseille ce drama, il est vraiment sympa ! Y a un livre aussi, à la base tout est parti du roman =3
Et merci pour le design !
Je suis d'accord avec toi, en ce moment t'as le choix entre université ou agences. Ca devient répétitif quoi ...

Fighting ! faut que je finisse la mienne aussi *SBAFF*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://your-own-life.chocoforum.net/



☆ avatar : Kim Ki Bum ;; Key des SHINee.
☆ DC : En aucune façon.
☆ Etudes/emploi : Dealer en soirée, Etudiant en littérature la journée lorsqu'il n'est pas trop camé. Reluisant n'est-ce pas ?


MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 5:54 pm

    Laisse là pas trop enfler x)
    Sûrement vais-je le regarder oô * Look son emploi du temps supra-pas chargé en ce moment *

    Dans tous les cas j'ai terminé ~ !
    Je pense que ça ira ainsi \./

    J'ai vaincu ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN - LIKEABOSS
avatar



☆ DC : Kamiya Satoshi


MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 7:27 pm

Ah j'aime trop *o*
Il a une histoire bien glauque le pauvre ! T-T



Tu es validé(e) !



■ Tu peux désormais
☆ Lire le règlement & le contexte & les topics informatifs
★ Faire ta fiche de liens
☆ Rper et flooder
★ Demander un logement
☆ Finir de remplir ton profil (+ feuille de perso )
★ Voter pour le forum
☆ T'amuser, bien sûr !


Bon jeu ~ ♥


Dernière édition par Kotani Makio le Mar 01 Nov 2011, 9:47 am, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://your-own-life.chocoforum.net/



☆ avatar : Kim Ki Bum ;; Key des SHINee.
☆ DC : En aucune façon.
☆ Etudes/emploi : Dealer en soirée, Etudiant en littérature la journée lorsqu'il n'est pas trop camé. Reluisant n'est-ce pas ?


MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 8:28 pm

    Oh yeaaar, Oh yeaaar !
    Je suis vert, je suis vert
    Ne me jalousez pas 83

    * Se calme *
    Mercii ( je suis cruelle ui u.u ) ~ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN - LIKEABOSS
avatar



☆ DC : Kamiya Satoshi


MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 8:40 pm

Pouah, tu viens de me tuer d'un coup. J'étais morte de rire devant mon PC pour le coup xD
Moi je triche, je suis bleu et j'ai pas fini ma fiche .... MAIS ! Elle est en cours d'écriture et même presque finie è_é
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://your-own-life.chocoforum.net/



☆ avatar : Kim Ki Bum ;; Key des SHINee.
☆ DC : En aucune façon.
☆ Etudes/emploi : Dealer en soirée, Etudiant en littérature la journée lorsqu'il n'est pas trop camé. Reluisant n'est-ce pas ?


MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 9:19 pm

    Tricheur, usurpateur ! è.é
    Moi je l'ai méritée ma couleur, et je le clame haut et fort !
    Je peux brandir le vert avec fierté et me montrer sous mon plus beau jour !

    ( Le soir je pète un cable, il ne faut PAS m'en vouloir )
    Fini ta fiche, et montre la valeur de ton bleu \./
    COURAGE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN - LIKEABOSS
avatar



☆ DC : Kamiya Satoshi


MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 9:29 pm

Ouah tu m'as tuée une seconde fois xD'
J'aime bien les gens qui pètent des câbles à ta façon, ça met de bonne humeur ~
Je vais finir ma fiche alors, comme ça je serai fier de ma couleur de flic ( je suis pas bleu pour rien è_é ), gare à tes jolies fesses ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://your-own-life.chocoforum.net/



☆ avatar : Kim Ki Bum ;; Key des SHINee.
☆ DC : En aucune façon.
☆ Etudes/emploi : Dealer en soirée, Etudiant en littérature la journée lorsqu'il n'est pas trop camé. Reluisant n'est-ce pas ?


MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 9:36 pm

    Tu déconnes ? oo'
    Fraterniser avec un flique ! Etant dealer..
    Les pauvres fesses d'Ihn Hyuk vont finir en prison par ta faute TvT
    Zouh ! ~ Ne t'approche pas ! o.o
    Je mords, je griffe, je fouette, même que.

    Ps : Ma pauvre fiche on la flood comme deux autistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN - LIKEABOSS
avatar



☆ DC : Kamiya Satoshi


MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk. Ven 21 Oct 2011, 9:57 pm

Tiens, on peut continuer dans le vrai flood si tu veux ?
Mais oui, je vais te passer les menottes et puis .... le reste c'est censuré HEHE
*je blague, je ne fais jamais de perso gay o_o j'en suis pas capable XD*

Et j'ai fini ma fiche oh yeah o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://your-own-life.chocoforum.net/


« Contenu sponsorisé »





MessageSujet: Re: Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk.

Revenir en haut Aller en bas

Lorsque je me suis mis à rêver. ✜ Choi Ihn Hyuk.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Midnight Ikebukuro :: # WELCOME. :: Ready n go :: Passeport valide-