AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Pink & Red in the night × Sachiko [HOT!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

« Invité »





MessageSujet: Pink & Red in the night × Sachiko [HOT!] Jeu 03 Nov 2011, 9:44 pm



La tête dans la brume, Kazuya trébucha trois fois sur le trottoir, il était bientôt quatre heure du matin, les rues de Sunshine City étaient quasiment déserte, et les néons agressif des enseignes colorait l’asphalte mouillé des premières pluies d’automne de ton lumineux et irréel. Le souffle court, la vapeur lui sortant des narines, Kazuya s’arrêta, bras écartés, levant la tête vers le ciel noir d’encre et fermant les yeux. Les sons de la rue lui emplissait le cerveau, au loin il pouvait entendre les pas mal assuré de talons aiguilles traversant le passage piétons, le cuire des pneus d’un taxi s’arrêtant hélé par un jeune couple. Devant lui, sous l’enseigne de la boulangerie française, un chat miaulait. La capacité de son ouïe décuplé par l’alcool semblait s’intensifié. Kazuya, se sentait mal, mais pour une fois étrangement en accord avec lui-même.
Il avait beaucoup bu cette nuit, cela ne lui arrivait pas souvent. D’une manière général il n’aimait pas l’alcool, mais ce soir c’était un peu particulier, une riche et puissante femme était venu au club et avait réservé tous les jeunes hommes pour elle seule, elle les avait soulés, commandant bouteille de champagne sur bouteille de champagne, et leurs avait fait faire tout un tas de choses, que dans son état normal la plus part des Host auraient refusés. Mais voilà l’argent semblait bien l’emporter sur tout, et même Kazuya et son esprit chevaleresque avait fléchit. Il avait besoin de cet argent, pour sa mère, pour lui, pour continuer à vivre dans ce quartier.
Un court d’air titilla ses lobes d’oreilles, et une goutte de sueur glacée coula lentement entre ses omoplates. A cette heure là pas de métro, pas de train, pas de bus, que des taxis, et Kazuya n’aimait pas les taxis, ou plutôt les conducteurs de taxi, si il avait fallut parier il aurait juré que son père inconnu était chauffeur de taxi, car il n’y avait rien qu’il méprisait plus qu’un chauffeur de taxi … ah si peut-être les Yakouz’ !
Kazuya se retourna, le mieux à l’heure qu’il est, c’est de trouver un karaoké ouvert de se poser dans une des cabines et de dormir, il rentrerait chez lui au petit matin, il n’avait pas envie que sa mère le voit dans cette état.
Alors que son pas mal assuré l’emmenait doucement vers l’enseigne bleu d’un petit karaoké, le jeune homme remarqua un point rose, à quelques mètres de lui, il avait déjà vu ce petit point rose, souvent, un peu partout d’ailleurs. Un rose particulier unique. Une étrange chaleur monta dans la poitrine du jeune homme, sans vraiment contrôler ses émotions et ses gestes Kazuya se dirigea vers se point rose, sa veste ouverte ballotant sur ses hanches, son débardeur blanc collé à sa peau pale dont une légère sueur perlait, et son jean large se déformant sous ses pas, de l’adrénaline circulait à une vitesse folle dans ses veines.
Kazuya était de grande taille pour un Japonais, et son ombre s’allongea fébrilement sur le sol tandis qu’il s’approchait. Lorsqu’il fut à la hauteur de la jeune fille aux cheveux roses, il posa la main sur le mur et se pencha vers elle, son regard se planta dans le sien. Depuis combien de temps n’avait-il pas regardé quelqu’un comme ça ? Depuis combien de temps n’avait il pas bu ? Depuis combien de temps l’adrénaline ne l’avait pas secoué à ce niveau ?


« Je t’ai reconnu ! Tu traines avec les G-boys, tu es venu au restau’, tu … »


Le visage de Kazuya était près de celui de la jeune fille, trop près selon la bien séance japonaise. Ses yeux parcourraient le visage du petit point rose, elle était maquillé, et ses yeux étaient grand, Kazuya aimait beaucoup les filles qui avaient de grands yeux, c’était sexy. Le cou mince, un style particulier, de grands yeux, une ligne de bouche pulpeuse, les sourcils épilés, et de grands yeux.
Sans se rendre compte de son geste, Kazuya passa un doigt sur la paupière gauche du petit point rose, laissant son mouvement trainer en longueur, lui écartant une petite mèche flashy derrière l’oreille.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

« Invité »





MessageSujet: Re: Pink & Red in the night × Sachiko [HOT!] Sam 12 Nov 2011, 11:01 pm



Pink & Red in the night
Tenu: avec ces chaussures
La journée avait été plutôt amusante. Tous les jours c'était certes amusant, mais cette fois-ci, ça l'avait été encore plus. Lorsque les autres décidèrent de partir pour aller se coucher, Sachiko décida elle de rester. Elle avait bien essayé d'en convaincre un ou deux de rester mais personne n'avait répondu positivement à sa demande. La mine boudeuse, elle traîna alors des pieds dans Sunshine City. Ce n'était plus amusant d'être seule le soir sans personne pour s'amuser. Elle pourrait bien chercher un inconnu à accoster et avec qui sympathiser, mais à cette heure-ci les rues étaient quasiment déserte et tous ceux qui les occupaient encore, prenait le chemin de leur maison.
Sur le sol, les néons des enseignes se reflétaient dans les flaques d'eau qu'avaient produit les dernières pluies. Se penchant sur l'une d'elle, l'adolescente regarda son reflet. L'image qui lui était renvoyée été irrégulière et illuminé par un mélange de lumière verte et jaune criarde, mais elle lui plaisait. Elle resta quelque instant à la regarder avant de se relever pour fouiller dans son sac à main.
Nee taisetsu wo miushinawa nai de Shiawase no za wo tsukami toru noda Owari naki tatakai tsuzui teku Saa ikuzo Tsutta kata tsutta kata Eikou ni tsuzuku march ♪♫♪
Le nouveau clip de SuG servait de sonnerie à son portable. Quand enfin elle trouva l'objet dans le fouillis de son sac elle décrocha.
« Moshi moshi ? Oh Ichiro ! Ça fait un baille que tu m'as pas appelé ! Quoi d'neuf alors princesse ? Hein comment ça ? Tes parents se sont virés pour la semaine ? Mais bien sûr que je viens blondasse ! Hahaha moi aussi je t'aime, mon jaune canaris. Bon écoute, je passe au kombini le plus proche pour nous chopper des provisions et je monte dans un taxi. Bzou bzou princesse canaris jaune.»
Elle raccrocha, rangea l'appareil et attrapa au passage une sucette qu'elle enfourna dans sa bouche avant de prendre le chemin du premier magasin ouvert 24h sur 24h tout en chantonnant. L'ennuie de la soirée qui se profilait venait de s'évanouir en quelques secondes. Rien ne pouvait la rendre plus heureuse. Mais alors qu'elle cherchait sur son portable, qu'elle venait de ressortir, l'itinéraire à prendre pour atteindre sa destination, elle se fit arrêter par un homme plutôt grand qui ne lui été pas inconnue. C'était le gars du restaurant de ramen qu'elle squatter régulièrement, celui qu'elle aimait faire tourner en bourrique mais à qui elle aimait donner des pourboires plus que généreux. Elle sentait ses joues virer doucement au rouge.
« _Je t’ai reconnu ! Tu traines avec les G-boys, tu es venu au restau’, tu …
_Eto, oui, c'est, c'est bien moi.»

Le visage de l'host était près du siens et son halène sentait fort l'alcool. Ce n'était pas l'alcool qui lui faisait détourner le regard, mais bien le visage du jeune homme. Elle se sentait mal à l'aise, pourtant, elle se sentait bien là, elle était heureuse, elle avait enfin un peu d'attention de sa part. Non pas qu'elle voulait se l'approprier, mais étrangement, il y avait quelque chose qui l'attirer chez lui. Chaque geste, chaque respiration de son interlocuteur l'ébranlait un peu plus, la faisant rougir à chaque seconde.
Se décollant du mur, elle poussa doucement le propriétaire des cheveux rouge et tout aussi voyant que les siens.
« _Eto, moi c'est Sachiko, mais tu peux m’appeler Sachi. Dis, tu as prévu quelque hose ce soir ? Je devais aller chez un pote là, mais si tu veux et que tu n'as rien de prévu, je peu annuler pour que l'on s'amuse, y'a un karaoké juste là en plus, pas besoin d'aller bien loin. »
[pardon si c'est pas terrible, j'ai dû l'écrire en plusieurs fois ce qui n'est pas évident.]
Revenir en haut Aller en bas

Pink & Red in the night × Sachiko [HOT!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Midnight Ikebukuro :: # AFTER GAME. :: Don't say goodbye :: Rps abandonnés-